PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Publié le 31-08-2022
PVT

Vous souhaitez voyager et séjourner dans le pays de l’Oncle Sam dans le cadre d’un PVT ? Vous rêvez de vivre à New York, à Los Angeles ou à Miami ? Vous aurez alors besoin d’un visa de travail.

Si le Canada, la Corée du sud, Singapour ou l’Australie offrent de belles opportunités aux jeunes de 18 ans à 30 ans pour découvrir de nouveaux horizons et vivre une nouvelle aventure à l’étranger, ce n’est pas malheureusement le cas aux États-Unis. Mais il existe bel et bien des alternatives pour s’y rendre et vivre le rêve américain !

Séjour d’études

Décrocher un diplôme dans une université américaine prestigieuse et devenir bilingue ? C’est possible ! Les États-Unis est l’une des destinations les plus prisées par les jeunes étudiants pour la qualité des formations proposées.

Les jeunes de moins de 30 ans qui souhaitent passer un long séjour aux États-Unis doivent s’inscrire dans les établissements d’enseignement supérieur et suivre un cursus académique au lieu de demander un PVT.

Attention, les types de visas accordés aux étudiants qui bénéficient d’un programme d’échange entre les universités américaines et françaises ne sont pas les mêmes.

N’oubliez pas que le projet d’études aux États-Unis nécessite un budget conséquent ! Les frais de scolarité étant exorbitants, il est vivement recommandé de miser sur des bourses telles que le programme Fulbright pour financer vos études et bénéficier d’exemption des droits de scolarité applicables aux étudiants étrangers.

Pour être admissible à ce type de programme et mettre toutes les chances à vos côtés, préparez votre dossier convenablement. Pensez à bien rédiger votre CV conformément aux normes du pays en question, passer votre TOFEL pour attester de la maîtrise de la langue anglaise …

Complémentaire Santé à l'étranger HEYME World pass

Séjour pour un stage

Comme pour les études, un stage professionnel Outre-Atlantique fait partie du « Exchange Visitor Program ».

La demande de stage concerne les étudiants qui ont fait leurs études en France et qui souhaitent valider un stage aux États-Unis mais aussi ceux qui veulent acquérir une nouvelle expérience professionnelle après l’obtention de leurs diplômes. Pour en bénéficier, il faut avoir un visa type J-1 et respecter certaines conditions relatives à l’âge, à la formation académique et aux expériences professionnelles.

On distingue généralement deux types de profils de participants à ce programme, soit :

  • Le profil « Trainee », la durée maximale du stage est de 18 mois
  • Le profil « intern » pour une durée de stage de 12 mois.

Séjour « Jeune au pair » (Visa J1)

Les États-Unis sont une destination souvent appréciée des jeunes français pour vivre une nouvelle expérience professionnelle en contrepartie d’une rémunération symbolique. C’est aussi vivre un véritable échange culturel et linguistique pour améliorer ses compétences en anglais et découvrir le mode de vie à l’américaine.

Vous allez devoir vous occuper d’enfants en l’absence de leurs parents, contribuer à leur éducation et à leur épanouissement à travers l’organisation d’activités ludiques, réaliser des tâches ménagères quotidiennes, car vous serez nourri et logé chez la famille d’accueil. En parallèle, vous pouvez vous inscrire dans une école pour prendre des cours d’anglais.

La durée de séjour est généralement de 12 mois. La prolongation de séjour aux États-Unis est possible pour les jeunes au pair et peut s’étendre jusqu’à 24 mois.

Comment faire ?

Il existe des plateformes où vous pouvez candidater pour trouver votre famille d’accueil. Dans un entretien en visioconférence, vous discuterez sur vos attentes et de celles de la famille, la prise en charge de votre déplacement, le nombre d’heures de travail, la rémunération, la durée du séjour…

Vérifiez les conditions d’éligibilité concernant l’âge, l’expérience en baby-sitting, le niveau de langue requis, le permis de conduire… et les modalités d’obtention de visa. Lisez attentivement les clauses du contrat. Il est possible aussi de faire appel à des agences spécialisées pour la gestion de votre dossier.

Job d’été saisonnier

Toujours dans le cadre d’un long séjour aux États-Unis, vous pouvez candidater en France et décrocher un petit boulot saisonnier. C’est l’occasion pour vous d’élargir votre réseau professionnel à l'international.

Certains employeurs recrutent depuis l’étranger pour différents domaines comme l’animation en centres d’estivage, parcs à thème, clubs ou camps de vacances… la restauration et l’hôtellerie, l’agriculture, le sport etc. L’idéal est de passer par un organisme agréé pour vérifier la légalité de l’offre d’emploi, votre éligibilité, mais aussi pour faciliter les démarches d’obtention du visa.

Attention, les inscriptions et les places sont limitées !

Ai-je besoin d’une assurance voyage ?

Quel que soit le motif de votre séjour prolongé aux États-Unis, la souscription d’une assurance voyage est un point à ne pas négliger avant votre départ !

Pour une aventure mémorable aux États-Unis tout en étant couvert, HEYME World pass met à votre disposition une assurance voyage pour la prise en charge de vos dépenses de santé en cas de maladie ou d’accident.

D’autres garanties sont aussi incluses comme l’assurance rapatriement et l’assurance bagage en cas de perte ou de vol de vos affaires personnelles.


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !