Détente & loisirs

Voyage au pair : candidature et démarches

Publié le 15-12-2022
Détente & loisirs

Vous avez entre 18 et 30 ans, vous désirez partir à la découverte du monde et vous immerger dans une nouvelle culture, tout en étant nourri, logé, blanchi et rémunéré par une famille d’accueil ? Le voyage au pair est pour vous. 

Devenir jeune au pair

Le séjour au pair a un triple avantage. C’est à la fois l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, côtoyer une culture différente et progresser dans la langue du pays. 

En tant que voyageur au pair, votre responsabilité principale est la garde des enfants mais pas que. D’autres tâches domestiques peuvent s’ajouter à votre emploi de temps journalier (faire la vaisselle, ranger la chambre des enfants, assurer les petites courses, etc.). En gros, la nature et le volume des tâches dépendent des besoins de la famille d’accueil.  

Sachez, par ailleurs, qu’un jeune au pair n’est pas un domestique, mais plutôt un « membre de la famille » à part entière, avec tout ce que cela implique en termes de responsabilités et d’obligations.

assurance-voyage-a-letranger-heyme-world-pass

Comment trouver une famille au Pair ?

Vous pouvez tout simplement dénicher les offres de familles en ligne ou faire appel à une agence spécialisée dans le placement au Pair, à l’instar de l’UFAAP (Union Française des Agences au Pair). Cette deuxième option est souvent la plus sûre. En cas de différends avec votre future famille d’accueil, l’agence sera votre interlocuteur privilégié. 

Y a-t-il des démarches particulières ? 

  • Les voyageurs au pair séjournant hors UE (au Canada ou aux États-Unis par exemple) doivent signer un contrat de travail à durée déterminée définissant la rémunération, les activités ainsi que toutes les modalités qui y sont liées.
  • Sachez également que la Nouvelle-Zélande et l'Australie sont des pays très prisés par les voyageurs. Pour s’y rendre, vous devez disposer d’un visa étudiant ou d’un Working Holiday Visa (WHV).

Qu’en est-il des charges financières ? 

Comme tout autre voyage, l’organisation d’un séjour au pair requiert une bonne préparation. Avant partir, nous vous recommandons de poser toutes les questions à votre agence au pair et/ou à votre future famille d’accueil. 
En effet, la question des frais de voyage n’est pas très réglementée et les conditions de prise en charge varient d’un pays à un autre.

Dans certains cas, les frais d’assurance peuvent incomber à l’agence de placement ou encore à la famille au pair. Autrement, vous devez en être de votre poche. Après tout, assurez-vous de détenir une assurance adaptée avant le séjour.

Il va de soi que si vous vous rendez dans un pays de l'Union Européenne, la sécurité sociale continuera à prendre en charge vos frais médicaux et d’hospitalisation. En conséquence, vous bénéficierez, sur simple présentation de votre CEAM, des soins de santé aux mêmes conditions et selon les mêmes tarifs que les résidents du pays d’accueil. 

Liens utiles 


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

L'immersion linguistique : principes, avantages et formules

L’immersion linguistique est souvent mise en avant lorsqu'il s’agit d’apprendre ou de parfaire une langue étrangère. Elle paraît être la solution la plus simple et la plus efficace. Elle se décline en différentes formules et présente de nombreux avantages. On vous explique tout.

blog1
  •  
  •  
Détente & loisirs

Détaxes : comment fonctionne le duty free ?

Vous souhaitez faire du shopping dans les boutiques duty free ? C'est possible ! Et pourtant, il est important de bien comprendre le fonctionnement et le mystère du duty free pour que votre expérience soit une bonne affaire et non pas un piège.

blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.