Vie quotidienne
Publication : 5 DÉC. 22
Mise à jour : 23 FÉVR. 24
4 MIN

Volontariat à l'international : mode d'emploi

Vie quotidienne

L'ère de la mondialisation a ouvert de nombreuses portes pour ceux qui cherchent à faire une différence au-delà des frontières de leur pays. Le volontariat international incarne cet esprit de solidarité transfrontalière, offrant une opportunité unique de contribuer au développement des communautés à travers le monde.

Devenir volontaire

Le volontariat à l’international est l’occasion incontournable pour découvrir d'autres univers, faire des rencontres, gagner en maturité et se réaliser.

Les domaines d’intervention ainsi que les destinations sont variés. Vous pouvez faire de l’éco-volontariat en Amérique du Sud, vous investir dans l’humanitaire en Afrique ou vous engager dans le social en Asie du Sud-Est. Les volontaires peuvent également participer à une multitude d’activités : culture, sport, santé, défense des droits de l'Homme, etc.

assurance-sante-etudiant-a-letranger-heyme-world-pass

Volontariat vs bénévolat : quelques nuances !

Les deux naissent d'une même volonté : l'envie de se rendre utile et de se mettre au service des autres. Le volontariat et le bénévolat relèvent, par ailleurs, de deux statuts différents et renvoient à deux réalités distinctes.

Dans la plupart des pays, le bénévole est appelé volunteer (en Angleterre), voluntario (en Espagne), volontraio (en Italie) et volontaire en Belgique. En France, le travail d'un bénévole diffère de celui d'un volontaire. En fait, le volontaire s'engage à plein temps dans une action et reçoit une indemnité alors que le bénévole s'engage à temps partiel, sans aucune contrepartie financière.

Comment choisir son volontariat ?

Il existe plusieurs types de volontariat à l’international, mais vous devez d’abord savoir lequel correspond le mieux à vos attentes. Vous aurez le choix entre :

Le Corps Européen de solidarité (CES)

Le Corps Européen de solidarité (anciennement appelé le service Volontaire Européen) s'adresse aux jeunes, moins de 30 ans sous condition de résider régulièrement dans un pays de l’Union européenne. Aucun niveau d'étude n'est exigé, seule votre motivation compte. La bonne nouvelle : c’est 100 % gratuit. Les frais d’hébergement, de transport, la restauration, les cours de langue, l’argent de poche ainsi que la protection sociale sont entièrement pris en charge.

Si ce programme vous tente, ne tardez pas. Il faudra compter environ 6 mois entre le dépôt de votre candidature et la date de départ.

Les offres sont publiées sur le portail européen de la jeunesse .

Pour plus de détails, vous pouvez contacter l’une des 1 500 structures d’information Jeunesse (Centre, bureau ou point d'information jeunesse) partout en France.

Le Volontariat Franco-Allemand (VFA)

Des associations en France et en Allemagne échangent des jeunes volontaires, les accueillant et les encadrant de manière coordonnée. Ce programme de volontariat franco-allemand repose sur la réciprocité et la collaboration entre les associations. Les jeunes français ou résidents en France participent à ce programme sous la forme d'un service civique en Allemagne. En parallèle, des jeunes allemands vivent une expérience similaire en France.

Le Volontariat International en Entreprise (VIE)

Une fois votre diplôme en poche, vous avez la possibilité de faire du volontariat à l’international pour une durée de 6 à 24 mois dans un pays étranger. Chaque année, 9 000 étudiants français vivent une expérience professionnelle internationale dans le cadre d'un VIE. Pour postuler, suivez les étapes suivantes :

  • préparez un bon CV ;
  • inscrivez-vous sur le site du volontariat International ;
  • postulez aux offres de mission publiées sur le site ou sur d'autres plateformes.

Les dossiers sélectionnés sont ensuite transmis par l’entreprise d’accueil à Business France pour validation.

Le Volontariat de solidarité internationale (VSI)

Le volontariat de solidarité internationale permet à une personne adulte de participer à des projets de développement ou à des actions humanitaires d'urgence dans des pays en développement. Ceci se fait à travers une mission définie dans le temps, au sein d'une association accréditée et reconnue par l'État. Ce type de volontariat représente une forme d'engagement international dans le cadre du service civique.

Par ailleurs, d’autres types de volontariats sont disponibles :

  • Volontariat international en administration (VIA)
  • Sapeurs-pompiers volontaires 
  • Volontariat de service civique
  • Volontariat du Patrimoine (un programme géré par l'UNESCO)

Avant de partir

Visa

Si vous comptez faire du volontariat à l’international, précisément dans l'Union Européenne, vous avez seulement besoin d'un passeport valide. Pour les longs séjours, au Sri Lanka par exemple, un visa de travail peut être nécessaire. Renseignez-vous alors à l’avance sur les conditions d’entrée dans le pays d'accueil.

Vaccins

Avant votre départ, vérifiez les vaccins obligatoires en fonction de votre destination. Parlez-en à votre médecin afin de faire les vaccins appropriés.

Assurance

La Sécurité sociale ou une mutuelle classique ne vous couvriront pas à l'étranger. Pensez à prendre votre carte européenne d'assurance maladie pour vos séjours en Europe, mais sachez que cette carte n’est pas suffisante. Vous pouvez opter pour une assurance voyage à l'étranger de type HEYME World Pass pour une couverture complète. Cette assurance vous propose des garanties indispensables pour votre voyage à l’étranger, notamment la Responsabilité civile, la protection contre la perte de bagages et l’assistance rapatriement, ainsi qu’un remboursement des frais de santé réels, dès le 1er euro.

Organisations : à quelles portes frapper ?

Vous comptez faire du volontariat à l’international ? Plusieurs organisations peuvent vous apporter leur appui. Vous pouvez tenter votre chance avec :

Volontariat à l’international : une alternative solidaire pour pratiquer une langue

Quoi de mieux pour pratiquer une langue que d'être en immersion totale dans la culture locale et échanger avec des natifs. Le volontariat international peut s'avérer une alternative solidaire pour pratiquer une langue étrangère.

La connaissance de la langue locale n’est pas obligatoire, mais présente un avantage certain. Il est recommandé d’avoir de bonnes compétences en anglais et d’apprendre quelques expressions de base pour vos premières semaines dans le pays d’accueil.

Attention aux arnaques !

  • N'envoyez jamais d'argent à une association avant votre départ.
  • Méfiez-vous des associations non agréées. Généralement l'agrément est délivré par le ministère correspondant au secteur d'activité de celle-ci.

Nous espérons que cet article vous a donné une idée sur le volontariat international, ses différents types et ses bénéfices. Qu’attendez-vous ? choisissez le programme qui vous convient et laissez votre trace dans ce monde.


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Assurance
5 OCT. 23
4 MIN

Ilios International, Le Nouveau Partenaire de HEYME World Pass

Vous faites sans doute partie de ceux qui n'hésitent pas à se lancer dans une aventure à l'étranger. Mais une fois sur place, certains évènements imprévus peuvent perturber votre séjour. Que faire si vous êtes seul(e) dans ce cas ? Contactez Ilios International !

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne
23 FÉVR. 24
4 MIN

L'immersion linguistique : principes, avantages et formules

L’immersion linguistique est souvent mise en avant lorsqu'il s’agit d’apprendre ou de parfaire une langue étrangère. Elle paraît être la solution la plus simple et la plus efficace. Elle se décline en différentes formules et présente de nombreux avantages. On vous explique tout.

blog1
  •  
  •  
Détente & loisirs
26 JANV. 24
4 MIN

Détaxes : comment fonctionne le duty free ?

Faire du shopping au décollage ou à l’atterrissage est une expérience à part entière et unique. Mais derrière les comptoirs et les vitrines alléchantes, n’y a-t-il vraiment que des aubaines ? Découvrons ensemble le mystère du Duty free !