Conduire à l’étranger : les règles à connaître
Publié le 02-04-2021
Formalités

Les règles de circulation routière varient parfois considérablement d’un pays à un autre : validité du permis de conduire, priorités, sens de la circulation, limitations de vitesse, interdictions spécifiques, obligations particulières, alcool au volant…

Pour conduire à l’étranger en toute tranquillité, il est nécessaire de connaître les règles de conduite adaptées et prendre connaissance de la réglementation en vigueur dans le pays d’accueil.

Voici tout ce que vous devez savoir sur la conduite à l’étranger !

Permis de conduire à l’étranger

Permis de conduire à l’étranger

Avant votre voyage à l’étranger, pensez à vérifier la validité de votre permis de conduire.

Généralement, le permis de conduire français est reconnu dans tous les pays de l’Espace économique européen (EEE) qui comprend tous les pays de l’Union européenne (UE) ainsi que l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse quelle que soit la durée de votre séjour.

Vous n'aurez donc aucune démarche particulière à effectuer et pas besoin d’un permis international pour conduire dans ces pays.

Mais attention, cela n’est pas valable si :

• vous ne disposez que d’un certificat provisoire de permis ;

• vous ne disposez que d’une déclaration de perte ou de vol ;

• votre permis a dépassé sa date limite de validité.

Attention, si vous voyagez dans un pays hors EEE ou UE, les règles varient. L’idéal est de se renseigner directement auprès de l’ambassade du pays d’accueil.

Dans certains pays, votre permis de conduire français peut suffire pour conduire temporairement, pour une durée limitée. Dans d'autres pays, vous devrez absolument disposer d'un permis de conduire international (PCI) en plus de votre permis français.

Ce permis n'est pas reconnu partout et n'est valide que pendant 3 ans.

Dans certains cas, vous serez amené à repasser l'examen du permis de conduire dans le pays de destination.

Conduire à l’étranger : les règles à connaître

Dans de nombreux pays, il est strictement interdit de tenir un portable en main en conduisant.

Il est aussi interdit de conduire avec tout dispositif porté à l’oreille, susceptible d’émettre du son à l’exception des appareils médicaux correcteurs de surdité.

Tout système audio de type écouteurs, oreillettes Bluetooth, casque audio permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique est interdit.

L’utilisation du Bluetooth ou d’un kit mains libres filaire est strictement interdite au volant.

Au Danemark, les cyclistes sont prioritaires aux intersections en ville.

En Italie ou en Grèce, même si vous êtes engagés sur les ronds-points, vous n’avez pas la priorité.

Aux Etats-Unis, la priorité à droite n'existe pas. C’est le premier arrivé au carrefour qui passe.

Au Costa Rica, c’est le premier arrivé ou le plus gros véhicule qui passe, il n’y a pas de priorités.

Au Royaume-Uni, référez-vous à la signalisation car il n’y a aucun principe général de priorité.

En Grèce, soyez prudents ! La bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute est souvent utilisée comme une voie de circulation à part entière.

Aussi, il arrive souvent d’être doublé par la droite.

Au Chili, et plus précisément à Santiago, le sens de circulation de certains boulevards peut changer jusqu’à trois fois par jour.

En Thaïlande, notamment dans les rues de Bangkok, le sens de circulation change régulièrement à certaines heures de la journée.

En Autriche, faites attention à l’excès de vitesse ! Les agents de police peuvent appliquer une contravention pour excès de vitesse sur simple appréciation et sans appareil de mesure.

En Suisse, vous devez obligatoirement éteindre votre moteur aux feux rouges dans certaines zones ou lorsque la signalisation le précise.

En Bosnie, de nombreuses zones sont toujours minées depuis la guerre. On vous conseille de rester sur les routes goudronnées et les chemins fréquentés.

En République Tchèque, le stationnement se fait exclusivement sur le côté droit de la chaussée.

En Italie, la provenance du véhicule doit nécessairement figurer sur la plaque minéralogique. Si elle n’y est pas, il est obligatoire d’avoir un autocollant à l’arrière du véhicule.

La Suisse exige que le conducteur qui porte des lunettes ait une paire de rechange sur lui.

Au Portugal, vous n’avez pas le droit de transporter un vélo à l’arrière de votre véhicule.

En Bulgarie, tous les véhicules doivent être désinfectés à la frontière, à l’exception de ceux en provenance de l’Union Européenne.

En Russie, il est illégal de conduire une voiture sale.

Au Brésil, il est strictement interdit de conduire en tongs.

En Allemagne, les parkings ont des places réservées aux femmes.

Pour en savoir plus sur les règles de circulation à l'international et prendre connaissance de la réglementation dans les différents pays européens, consultez le site de la Commission européenne.

Alcool au volant à l’étranger

La politique de l’alcool au volant diffère d’un pays à l’autre avec des écarts assez importants.

Dans plusieurs pays, la moindre trace d’alcool chez le conducteur n’est pas tolérée. Il y est formellement interdit de conduire après avoir consommé ne serait-ce qu’une goutte d’alcool.

Cette interdiction concerne des pays comme :

Les Émirats Arabes Unis, le Qatar, la Jordanie, la Tunisie, le Népal, la Slovaquie, l'Estonie, la République Tchèque, la Hongrie, la Roumanie, et la Russie.

Généralement, en Europe de l'Est, on pratique la tolérance zéro en matière d'alcoolémie.

En France par exemple, le seuil maximum d'alcoolémie autorisé au volant est de 0,5 g par litre de sang, mais il n’en est pas de même à l’étranger.

Le seuil maximal d’alcoolémie toléré peut varier selon les pays. En général, il se situe autour de 0,5 g/L.

Des pays comme la Suède, la Norvège, la Finlande ou la Pologne sont assez strictes quant à leur politique d’alcool par rapport à plusieurs autres pays européens. Il est formellement interdit de conduire à plus de 0,2 gramme d'alcool par litre de sang.

D’autres pays comme le Canada, le Royaume-Uni ou encore l’Irlande sont plus tolérants. Le seuil maximum d'alcoolémie autorisé est fixé à 0,8 gramme d'alcool par litre de sang.

Sens de circulation et conduite à l’étranger : à droite ou à gauche ?

La conduite du côté gauche de la route ne se fait pas qu’en Angleterre !

Si la conduite se fait à droite dans la majorité des pays dans le monde, on roule à gauche dans plus de 70 pays, le plus souvent anglophones.

La conduire se fait à gauche dans les pays suivants :

L'Australie, Chypre, l'Afrique du Sud, le Kenya, Malte, la Tanzanie, l'Inde, l'Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Népal, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande et bien sûr le Royaume-Uni.

Quelles limitations de vitesse à l’étranger ?

Les vitesses maximales autorisées diffèrent d’un pays et l’autre et peuvent parfois varier selon l'État ou la province, notamment aux États-Unis ou au Canada.

Sur les autoroutes des pays européens, la vitesse est limitée à 120 ou 130 km/h, et à 110 km/h en Suède et en Albanie.

L'Allemagne autorise à rouler au-delà des 130 km/h sur certaines portions d’autoroutes. le pays est doté de plusieurs tronçons autoroutiers sans limitation de vitesse,

L'Angleterre fait figure d’exception puisqu’elle fonctionne en miles par heure : 30 mph en ville, 60 mph sur route et 70 mph sur les chaussées séparées. Respectivement 48 km/h, 97 km/h et 112 km/h.

Sur les autoroutes bulgares, vous pouvez conduire à 140 km/heure.

À Malte, quel que soit le type de route, vous ne devez pas dépasser les 80 km/heure,

En République Tchèque, la vitesse maximale autorisée sur l’autoroute est de 80 km/h.

Les feux de croisement à l’étranger

En Suède, en Finlande, au Danemark, en Suisse, en Hongrie, en Estonie, en Lettonie, en Lituanie, dans les pays Baltes et sur certaines routes du Portugal, de Norvège et d’Islande, les feux de croisement sont obligatoires aussi bien de jour que de nuit.

Si vous êtes amené à conduire dans ces pays, n’oubliez pas d’allumer vos feux de croisement, même pendant la journée !

Le GPS à l’étranger

Le GPS à l’étranger

 

En Espagne et au Luxembourg, les écrans embarqués sont interdits dans les véhicules, seuls les systèmes GPS sont autorisés en Espagne et tolérés au Luxembourg à condition de les placer en bordure de pare-brise.

Le GPS est strictement interdit à Hong Kong.

Équipements de sécurité à l’étranger : Le kit de sécurité

Équipements de sécurité à l’étranger : Le kit de sécurité

Pensez à vous équiper en fonction du pays que vous souhaitez visiter.

Si en France, comme dans la majorité des pays européens, un seul gilet de sécurité est nécessaire ; il n’en va pas de même en Espagne, en Allemagne ou encore en Italie où il faudra avoir autant de gilets de sécurité à sa disposition que de personnes à bord.

En Espagne, vous devez aussi avoir deux triangles de signalisation ainsi que des ampoules de remplacement.

Chaque élément manquant vous coûtera 91€. Soyez vigilants et équipez-vous à l’avance !

D’autres règles concernant les équipements de sécurité à l’étranger

La trousse de premiers secours est obligatoire en Autriche, Allemagne Belgique et au Royaume-Uni qui exige en plus un extincteur et une boîte d'ampoules de rechange.

L’autoroute à l’étranger : quelles conditions et quels frais ?

L’autoroute à l’étranger : quelles conditions et quels frais ?

Concernant les frais d’autoroute, ce qui est valable en France et valable dans d’autres pays européens comme l’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Grèce, l’Irlande, la Croatie et la Pologne.

Les tarifs varient d’un pays à l’autre mais l’utilisation de l’autoroute dans les pays cités ci-dessus reste plus chère qu'ailleurs.

Les autoroutes françaises sont les plus onéreuses du continent, mais restent les plus sûres.

L’accès aux autoroutes dans des pays comme la Suède, le Danemark, la Finlande, le Royaume-Uni, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, l'Estonie, le Luxembourg et les Pays-Bas n’est pas payant.

Notez également que sur les voies express de certains pays comme la Suisses, l’Autrichienne, la République Tchèque, la Hongrie, la Slovénie, la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie, vous devez présenter une vignette que vous pouvez acheter dans les aires d’autoroute ou à la frontière.

En Belgique et au Danemark, faites attention aux couleurs des panneaux au moment de choisir l'autoroute et suivez les panneaux verts. Les panneaux bleus sont destinés aux routes nationales.


Ces articles peuvent vous intéresser
  •  
  •  
Détente & loisirs

Interview : LE TEMPS D’UN PODCAST 2

Nomade digital, Paul a passé un séjour agréable à Oman. En fait, ce voyage s’est fait dans le cadre d’un reportage pour faire découvrir cette destination aux touristes français. Le jeune aventurier est parti 15 jours en solo avec son 4x4 dans l’idée d’essayer de rencontrer la population locale!

  •  
  •  
Formalités

Formalités pour voyager en Croatie

Considérée comme une destination idéale pour les vacances, la Croatie est aussi une terre d’accueil pour les expatriés en quête de nouvelles aventures. Voici les démarches à entamer pour pouvoir visiter ce petit bijou d’Europe du sud-est !

  •  
  •  
Formalités

Conduire à l’étranger : les règles à connaître

Les règles de circulation routière varient parfois considérablement d’un pays à un autre. Pour conduire à l’étranger en toute tranquillité, il est nécessaire de connaître les règles de conduite adaptées et prendre connaissance de la réglementation en vigueur dans le pays d’accueil.