PVT
Publication : 17 MAI. 24
Mise à jour : 17 MAI. 24
4 MIN

Conduire en Nouvelle-Zélande : un guide complet pour les PVTistes

PVT

Avec ses paysages à couper le souffle, la Nouvelle-Zélande offre une liberté inégalée pour explorer ses merveilles naturelles et sa culture unique. Cependant, avant de prendre le volant, il faut se renseigner sur les règles de conduite dans le pays des kiwis. Cet article vous accompagnera pas à pas pour conduire en toute sécurité en Nouvelle-Zélande.

Conduire en Nouvelle Zélande : quels papiers ?

1-Votre permis de conduire français est valide en Nouvelle-Zélande pour la durée de votre PVT à condition qu'il soit :

  • en cours de validité. Vérifiez la date d'expiration de votre permis de conduire avant votre départ. Il doit être valide pendant votre séjour en Nouvelle-Zélande.
  • accompagné d’un permis de conduire international (PCI) à présenter aux forces de l'ordre en Nouvelle-Zélande en cas de contrôle. La demande du permis de conduire international se fait bien à l’avance sur le site de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) en France. Il vous faudra fournir un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (facture d’électricité, d’eau, de téléphone…), une copie de votre pièce d’identité et votre permis français. La procédure est gratuite et rapide, et le PCI est valable 3 ans.

2-Une assurance pour couvrir les dommages causés à des tiers en cas d'accident (ce n’est pas obligatoire mais fortement recommandé). HEYME World Pass propose des formules adaptées aux besoins des PVTistes avec des garanties complètes et des prix compétitifs. Ces formules incluent la Responsabilité civile, le rapatriement médical, le remboursement des frais médicaux, etc.

Assurance PVT HEYME World pass

3- le REGO ou l'enregistrement du véhicule motorisé. C'est un peu comme la carte grise ou le certificat d’immatriculation en France. En Nouvelle-Zélande, tous les propriétaires de véhicules doivent enregistrer leur véhicule auprès de l'agence de transport du pays, la NZ Transport Agency. Cet enregistrement doit être renouvelé régulièrement, souvent chaque année, et il est essentiel pour que le véhicule puisse circuler légalement sur les routes. Si vous êtes pris en train de  conduire sans REGO valide, vous risquez de payer une amende de 200 dollars néo-zélandais.

4- le WoF ou le “Warranty of Fitness”. Il s'agit d'une inspection régulière que les véhicules doivent passer pour vérifier qu'ils répondent aux normes minimales de sécurité routière. Conduire un véhicule sans WoF valide en Nouvelle-Zélande est considéré comme une infraction et peut entraîner des sanctions significatives, qui peuvent aller jusqu’à l’immobilisation du véhicule.

assurance-pvt-heyme-worldpass

Conduire en Nouvelle-Zélande : comparaison avec la France

La conduite en Nouvelle-Zélande se fait à gauche, contrairement à la France où la conduite se fait à droite. C'est un changement important à prendre en compte et il est crucial de s'y habituer avant de prendre la route. Il est conseillé de pratiquer dans un endroit sûr avant de s'aventurer sur les routes ouvertes.

Aux ronds-points, la priorité est à la droite. Cela signifie que vous devez céder le passage aux véhicules qui arrivent sur votre droite lorsque vous entrez dans un rond-point.

Les limitations de vitesse sont indiquées en kilomètres par heure (km/h), comme en France. Par exemple, la limitation de vitesse pour conduire dans une zone urbaine en Nouvelle-Zélande est généralement de 50 km/h, et de 100 km/h sur les routes nationales.

Les panneaux de signalisation sont similaires à ceux en France. Vous ne devriez donc pas avoir de difficulté à les comprendre. Les symboles et les indications sont généralement universels.

Les feux de signalisation fonctionnent de la même manière qu'en France. Le rouge indique qu'il faut s'arrêter, l'orange qu'il faut se préparer à démarrer et le vert qu'il est libre de passer.

Il est strictement interdit d'utiliser son téléphone portable au volant en Nouvelle-Zélande. Cela peut entraîner une amende de 150 dollars et 20 points d’inaptitude.

La limite d'alcoolémie autorisée pour conduire en Nouvelle-Zélande est de 0,5g/l de sang. Soyez vigilant et ne prenez pas le volant si vous avez consommé de l'alcool.

Soyez particulièrement prudent lorsque vous conduisez de nuit. Les routes peuvent être sinueuses et mal éclairées. Faites attention aux animaux sauvages qui peuvent traverser la route, surtout à l'approche des zones boisées.

Les piétons et les cyclistes sont prioritaires sur les passages piétons et les pistes cyclables. Soyez attentif à leur présence et respectez leur droit de passage.

Conseils pour conduire en toute sécurité en Nouvelle-Zélande

Pour conduire en Nouvelle-Zélande en toute sécurité et profiter pleinement de votre PVT, voici quelques conseils pratiques à garder en tête.

  • Les routes néo-zélandaises peuvent être sinueuses, étroites et montagneuses. Adaptez votre vitesse aux conditions de circulation et respectez les limitations. Ne prenez pas de risques inutiles et évitez les dépassements dangereux.
  • La Nouvelle-Zélande est connue pour son climat changeant. Soyez attentif aux conditions météorologiques et adaptez votre conduite en conséquence. En cas de pluie, de brouillard ou de verglas, ralentissez et redoublez de vigilance.
  • La conduite sur de longues distances peut être fatigante. Prévoyez des pauses régulières pour vous reposer et éviter les coups de fatigue au volant.
  • Avant de partir explorer une région, renseignez-vous sur les conditions de circulation spécifiques à cette zone. Certaines routes peuvent être fermées temporairement en raison de travaux ou de conditions météorologiques difficiles. Vous pouvez consulter le site web de la NZTA pour obtenir des informations en temps réel sur l'état des routes.
  • En fonction de vos besoins et du type de route que vous envisagez d'emprunter, choisissez une voiture adaptée. Si vous comptez explorer des routes sinueuses, un véhicule tout-terrain (4x4) peut être judicieux.
  • Connaître et respecter le code de la route néo-zélandais est essentiel pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Vous trouverez le code de la route néo-zélandais sur le site web de la NZTA.
  • Les Néo-Zélandais sont connus pour leur amabilité et leur courtoisie sur la route. Évitez les comportements agressifs et roulez de manière détendue. Respectez les limitations de vitesse et évitez de klaxonner.

Conduire en Nouvelle-Zélande pendant votre PVT vous permettra de découvrir ce magnifique pays à votre rythme et d'accéder à des endroits inaccessibles en transports en commun. En suivant les conseils de ce guide et en vous informant sur les règles de circulation, vous pourrez vivre une expérience inoubliable et en toute sécurité.

 


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
PVT
31 MAI. 24
3 MIN

Comment déclarer vos impôts au Canada lors d’un PVT ?

Découvrez comment déclarer vos impôts au Canada pendant votre PVT en toute conformité et évitez ainsi tout tracas fiscal durant votre séjour.

blog1
  •  
  •  
PVT
31 MAI. 24
4 MIN

Obtenir le Numéro d'assurance Sociale (NAS) pendant son PVT au Canada

Saviez-vous que sans NAS, il est impossible de décrocher un job en tant que PVTiste au Canada ? Mais c'est quoi au juste un NAS ? Et comment l'obtenir ? On vous explique tout dans cet article !

blog1
  •  
  •  
PVT
31 MAI. 24
3 MIN

Système de santé au Canada : comment ça fonctionne ?

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le système de santé au Canada, en tant que participant au Programme Vacances-Travail (PVT).