Santé

Comment prévenir les maladies dans les pays tropicaux ?

Publié le 29-01-2021
Santé

Le risque de contracter des maladies infectieuses évolue principalement dans les pays tropicaux où les conditions climatiques chaudes et humides sont propices à la propagation.

Le paludisme est l’infection parasitaire la plus grave mais il existe d’autres maladies comme la leishmaniose, la schistosomiase et l'onchocercose. Comment prévenir les maladies tropicales ? Voici nos conseils.

Comment se fait la transmission des maladies tropicales ?

Les facteurs environnementaux, biologiques et sociaux jouent un rôle important dans la propagation des maladies tropicales. Les modes de transmission sont aussi très variables : contact inter-humain, eau insalubre, nourriture contaminée mais pas uniquement. Une maladie tropicale peut également résulter d’un contact récurrent avec les animaux, de piqûres de moustiques, de tiques et autres arthropodes.

Par exemple, la dengue se transmet à travers les piqûres de moustiques, notamment les Aedes, responsable aussi de la transmission de la fièvre jaune. Les Aedes, contrairement aux Anophèles responsables du paludisme, sont très actifs pendant la journée. Il n’y a pas encore de vaccin contre la dengue. La prévention est indispensable.

Se rendre dans une région endémique implique des mesures de prévention très sérieuses. Les catégories les plus à risque comme les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladies chroniques et immunodéprimées, doivent faire preuve de prudence.

Les vaccins : se prévenir des maladies tropicales

Il est important de s’informer sur la situation épidémiologique et sanitaire de la destination et de se renseigner sur les vaccins obligatoires ou recommandés quelques semaines à l’avance. Certaines maladies peuvent être évitées par une vaccination appropriée avant le départ. Le vaccin antipaludisme et celui de la fièvre jaune sont fondamentaux.

Si vous voyagez dans des zones endémiques où l’eau est insalubre, les vaccins contre l'hépatite A, le choléra et le typhus sont fortement recommandés. Pour les autres vaccinations, votre médecin traitant saura vous orienter.

Nos conseils pour se protéger

Les bactéries pathogènes, les virus et les parasites peuvent causer de nombreuses maladies infectieuses dans les pays tropicaux.

Certains micro-organismes pathogènes contenus dans l'eau contaminée peuvent provoquer des maladies graves ou mortelles comme la fièvre typhoïde, le choléra et l'hépatite A ou E. Pour prévenir ces maladies, il est important d’avoir une bonne hygiène. Lavez vos mains régulièrement et utilisez l’eau en bouteille pour plus de sécurité.

D'autres micro-organismes induisent des maladies moins dangereuses. La diarrhée est souvent le principal symptôme. Les personnes âgées et les jeunes enfants sont particulièrement sujets à ces maladies.

Pour se protéger correctement lors d’un voyage aux tropiques, il y a des recommandations à respecter :

  • évitez de marcher pieds nus dans les lieux à risque ou de vous baigner dans les bassins d’eau douce ;
  • il est important de porter des vêtements et des chaussures appropriés qui limitent tout contact avec les insectes et les moustiques parasitaires ;
  • l’utilisation de répulsifs est très recommandée. Vous pouvez par exemple vaporiser vos vêtements pour éviter, autant que possible, tout contact avec les moustiques et les insectes parasitaires ;
  • l’utilisation de moustiquaires est aussi très recommandée dans les endroits peu protégés. Pour empêcher les moustiques de s’infiltrer, fermez les fenêtres idéalement toute la journée et le soir si nécessaire ;
  • prendre les bonnes mesures pour réduire l'infestation des moustiques dans les environnements extérieurs ;
  • garder une bonne hygiène est tout aussi indispensable.

Comment traiter une maladie tropicale ?

Le traitement dépend principalement du type de bactérie et de la maladie tropicale. Le protocole de traitement peut se présenter comme suit :

  • l’administration d’antibiotiques ;
  • l’utilisation d’antiviraux pour le traitement des virus ;
  • l’administration d’antifongiques pour traiter les infections de la peau ou des ongles causées par des champignons ;
  • l’utilisation d’antiparasitaires pour les maladies causées par les parasites, bien que certains types soient résistants aux médicaments.

Lire aussi :

 


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !