Formalités

Chypre : démarches et formalités

Publié le 04-06-2021
Formalités

Située entre la Grèce et la Turquie, la troisième plus grande île de la Méditerranée, Chypre, fascine aussi bien par le charme de ses sites historiques que par ses paysages naturels à couper le souffle.

Pour y passer vos vacances ou vous y installer, voici les démarches à suivre.

Court séjour à Chypre

Pour les ressortissants de l'UE / AELE :

Pour les séjours inférieurs à 90 jours, les ressortissants de l'UE / AELE ou les détenteurs d'un passeport de l'espace Schengen (plus la Suisse, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) n’auront pas besoin d'un visa pour se rendre à Chypre.

En tant que français, votre carte nationale d’identité (CNI) est suffisante à condition qu'elle soit valide et qu’elle contienne votre photo. Si celle-ci a été délivrée entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013, elle reste valable 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso.

Si vous envisagez de vous rendre à Chypre avec votre CNI, vous pouvez consulter la notice multilingue qui explique toutes ces nouvelles règles.

Exemption de visa pour Chypre :

Les ressortissants de ces 60 pays sont exemptés de visa pour les séjours de moins de 90 jours :

Allemagne, Andorre, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, Grèce, Guatemala, Honduras, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Le Salvador, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Malte, Mexique, Monaco, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Norvège, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Roumanie, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan, Uruguay, Vatican, Venezuela, Hong-Kong et Macao pour les régions administratives spéciales (RAS).

Visa de voyage pour Chypre :

Pour les ressortissants des autres pays, il existe deux types de visa pour se rendre Chypre, en fonction de la durée et des raisons du séjour :

  • Le visa court séjour, également appelé visa de voyage, est valable pendant 3 mois maximum et coûte 20 €.
  • Le visa long séjour ou visa d’affaires, peut être utilisé pour une entrée unique ou des entrées multiples. Le visa long séjour à entrées multiples est valable pendant un an et peut être prolongé jusqu’à cinq ans. Son coût s’élève à 60 €.

Long séjour à Chypre

Pour les ressortissants de l'UE / AELE :

Si vous êtes ressortissant de l'UE / AELE, citoyen britannique ou titulaire d'un passeport de l'espace Schengen (Suisse, Islande, Liechtenstein, Norvège) et que vous souhaitez passer un séjour de plus de trois mois à Chypre, vous devez demander un certificat d'enregistrement pour ressortissants de l'UE ou « bordereau jaune », « yellow slip » en anglais.

La demande doit être faite dans les 4 mois suivants le jour de votre arrivée à Chypre. Vous devez vous rendre au bureau de l'immigration pour effectuer votre demande.

Pour les ressortissants de pays tiers :

Lors d’une expatriation professionnelle, l’entreprise se charge de la demande de visa. L'employeur envoie une demande de permis de séjour et de travail temporaires au CRMD (Civil Registry and Migration Department) ou au service des étrangers et de l’immigration de la police.

Quand le Ministère du travail et des assurances sociales certifie le contrat de travail, les ressortissants de pays tiers doivent s’enregistrer auprès du service local des étrangers et de l’immigration ou du bureau local du CRMD, dans les sept jours suivant leur arrivée dans le pays.

Après avoir résidé légalement à Chypre pendant 5 ans, vous aurez la possibilité de faire une demande de résidence longue durée.

Couverture santé à Chypre

À Chypre, la qualité des soins est plutôt bonne dans les cliniques privées mais très moyenne dans les hôpitaux publics.

Vous pourrez accéder au système de santé dans les mêmes conditions que les citoyens chypriotes. Pour cela, assurez-vous d'avoir constamment sur vous, votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM).

Attention, tous les frais médicaux doivent être payés comptant, il est donc essentiel de souscrire à une assurance santé internationale de type HEYME World Pass pour percevoir un remboursement à 100% des frais réels !


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !