Formalités

Autriche : formalités et démarches

Publié le 03-03-2021
Formalités

Avec ses paysages alpins impressionnants, son architecture baroque et sa culture fascinante, l'Autriche est une destination qui fascine les touristes et qui intéresse les personnes souhaitant s’expatrier dans un pays qui a déjà fait ses preuves en termes de développement. Voici toutes les infos nécessaires avant de se rendre en Autriche !

Court séjour en Autriche : les démarches à suivre

Pour se rendre en Autriche en tant que Français, vous n’aurez besoin que d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport). Si vous comptez résider plus de 3 jours dans le même établissement, vous devez remplir une déclaration de résidence : le « Meldezettel ».

Pour entamer cette procédure, vous devez vous rapprocher des services domiciliaires de la mairie de l’arrondissement de la ville. Cette démarche est gratuite.

Vous pouvez demander à la réception de l'hôtel de vous faciliter la démarche si besoin.

Les enfants doivent se munir de leur propre passeport pour se rendre en Autriche.

Voyager en Autriche : formalités pour les ressortissants non européens

Si vous êtes citoyen des États-Unis, du Canada, de l'Australie ou du Royaume-Uni, vous n’aurez pas besoin d’un visa pour visiter l’Autriche. Un passeport valide et un billet retour (excepté pour le RU) suffiront.

Les citoyens des pays suivants peuvent se rendre en Autriche sans visa pour une durée maximale de 90 jours sur une période de 6 mois :

Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Géorgie, Grenade, Guatemala, Saint-Siège (Cité de l'État du Vatican), Honduras, Hong Kong, Israël, Japon, Kiribati, Macao, Malaisie, Îles Marshall, Maurice, Mexique, Micronésie, Monaco, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Palaos, Panama, Paraguay, Pérou, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie, Seychelles, Singapour, Îles Salomon, Sud Corée, Timor-Leste, Tonga, Trinité-et-Tobago, Tuvalu, Émirats arabes unis, Uruguay, Vanuatu, Venezuela.

NB : Pour l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Moldavie, le Monténégro, la Macédoine du Nord et l’Ukraine, l'exemption de visa n’est appliquée qu'aux titulaires de passeports biométriques.

Pour les Taïwanais, seuls les titulaires de passeports délivrés par Taïwan, avec un numéro de carte d'identité sont dispensés du visa.

S’expatrier en Autriche : les procédures à entamer

Après l’obtention du « Meldezettel » en tant que citoyen de l’UE qui veut séjourner plus de 3 mois en Autriche, vous devez prendre contact avec les autorités d’immigration, dans un délai de 4 mois suivant votre arrivée dans le pays et ce, pour obtenir l’attestation d’enregistrement. Pour effectuer cette démarche, vous devez fournir les documents suivants :

Pour un voyage étudiant en Autriche

Vous devez disposer d’un certificat d’inscription dans une université, une Assurance maladie et des justificatifs de ressources financières suffisantes.

Pour travailler en Autriche

Il faut avoir un contrat de travail/ stage ainsi que l’autorisation d’accès au marché du travail délivrée par l’AMS, le service autrichien de l’emploi.

Pour les non actifs

Vous devez fournir des justificatifs de ressources personnelles suffisantes (attestation bancaire…) et une Assurance maladie.

Les originaux et des photocopies de ces documents doivent être présentés et joints à une copie de votre pièce d’identité. Ils doivent tous être traduits en allemand.

Le prix pour obtenir l’attestation d’enregistrement varie entre 15 et 55€, selon la durée de votre séjour.

Couverture santé en Autriche

S’installer en Autriche vous permettra de profiter de l’un des meilleurs systèmes de santé au monde. Ce pays est réputé pour la qualité irréprochable des soins de santé délivrés dans les différents établissements médicaux.

Le système de sécurité sociale est géré par la Hauptverband des Österreichischen Sozialversicherungsträger (la confédération des organismes de sécurité sociale autrichienne).

Si vous poursuivez vos études en Autriche ou que vous êtes résident temporaire provenant d’un pays de l'UE, vous bénéficierez des soins de base gratuitement grâce à la Carte d’Assurance Maladie Européenne (CEAM).

Il est tout de même important de souligner que les tarifs des soins de santé en Autriche sont assez élevés, notamment dans le secteur privé. Il est donc essentiel de souscrire une assurance santé internationale de type HEYME World Pass. Ainsi, vous percevrez un remboursement de 100% en frais réels !

 


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !