Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

Publié le 07-09-2022
Vie quotidienne

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures.

Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés.

Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

Choisissez une destination d’accueil adaptée

Partir en mobilité internationale ne se fait pas à l'improviste. C’est un projet qui se prépare en amont, encore plus quand on souffre d’un handicap moteur.

Choisir sa destination d’accueil est le premier critère à prendre en compte surtout quand on est en situation de handicap. L’accessibilité des étudiants en situation de handicap n’est malheureusement pas la même partout dans le monde, car certains pays en sont bien préparés que d’autres.

Un étudiant à mobilité réduite peine à réaliser cette expérience et se trouve confronté à beaucoup de problèmes notamment en matière de transport.

En effet, la difficulté de l’acheminement des traitements et dispositifs médicaux est un réel problème dont souffre l’étudiant en situation de handicap. Le transport en avion des médicaments par exemple peut s’avérer très compliqué. Encore plus, s’il n’a pas droit au bagage supplémentaire en cabine pour les contenir. Emporter tout son traitement avec lui et/ou transférer ses droits en santé à l’étranger restent des options exclues. C’est pourquoi choisir un pays frontalier reste la meilleure solution. Cela permet à l’étudiant et/ou à sa famille de faire des allers-retours pour s’approvisionner en médicaments durant tout le séjour.

Assurance santé à l'étranger HEYME Worlpass

Choisissez un établissement d’accueil qui s’adapte à vos besoins

Pensez à identifier et à contacter les bons interlocuteurs. Gardez à l’esprit que le choix du pays à lui seul n’est pas suffisant pour surmonter les contraintes liées à une situation de handicap.

Bien choisir votre future université d’accueil favorise votre intégration et donc votre inclusion.

Il est indispensable de s’assurer que l’université d’accueil choisie est largement mobilisée pour favoriser l’accueil.

Assurez-vous que celle-ci dispose des moyens nécessaires pour faciliter votre intégration ainsi que l’accès à l’apprentissage et qu’elle dispose de services spécialisés d’orientation, de relations internationales ou encore de référents handicaps sensibilisés à cette situation très particulière et aptes à vous soutenir et à vous assurer un suivi personnalisé.

Sollicitez des aides financières pour alléger les surcoûts de la mobilité liés au handicap

Les études à l’international coûtent très cher, plus encore quand on est étudiant ayant des besoins spécifiques et moins d’opportunités et de chance que ses pairs au niveau de l’accès aux savoirs comme aux examens et aux concours et encore aux dispositifs dédiés et aux autres installations. Autant de frais supplémentaires te sont incombés et qui, dans la plupart des cas ne sont pas remboursables par les assurances privées comme :

En tant qu’étudiant en situation de handicap, vous pouvez solliciter un soutien financier en fonction de la destination et du programme de mobilité. En complément de votre demande de soutien financier, vous pouvez prétendre aux aides financières pour alléger les surcoûts de votre mobilité liés au handicap supportés par vous et votre famille.

Des dispositifs de mobilité de type Erasmus favorisant le soutien des étudiants en mobilité réduite peuvent vous être de grande utilité.

L’aide des autres étudiants

Les relations internationales de l’université ainsi que les services dédiés aux étudiants en situation de handicap contribuent fortement à vous aider, mais leur soutien reste insuffisant.

Vous pouvez compter sur l’aide des autres étudiants. Cela vous permettra de surmonter les contraintes liées à votre handicap et de vivre votre mobilité internationale de façon normale.

Cette aide vous permettra de pallier de nombreuses contraintes : l’accessibilité à votre établissement, l'accompagnement pédagogique, l'aide à domicile en cas de colocation.

 

HEYME Worldpass : l’assurance santé internationale par excellence !

Personne n’est à l’abri des aléas de la vie. Un accident peut arriver à n’importe quel moment et en un clin d’œil, votre mobilité internationale peut tourner au désastre.

Pour faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé souvent très élevés à l’étranger, l’idéal est de souscrire une assurance santé internationale de type HEYME Worldpass. Ce type d’assurance vous propose une couverture complète de soins inopinés à leurs coûts réels, une prise en charge directe en cas d’hospitalisation auprès de l’établissement médical ainsi que l’assistance et le rapatriement sanitaire.


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !