Santé
Publication : 15 DÉC. 22
Mise à jour : 29 DÉC. 23
3 MIN

Que faire en cas de tourista et comment l’éviter ?

Santé

La tourista ou la diarrhée du voyageur, peut rapidement gâcher un séjour à l’étranger. Les risques de l’attraper augmentent particulièrement dans les régions tropicales ou subtropicales où le niveau d’hygiène est relativement faible. Comment éviter et soulager la diarrhée du voyageur ? Éléments de réponse.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Bien qu’il existe un vaccin contre la tourista, ce dernier n’est efficace que sur 1 personne sur 5. Dans ce cas, autant privilégier les ferments lactiques, avant, pendant et après le voyage, pour rééquilibrer la flore intestinale.

assurance-voyage-a-letranger-heyme-world-pass

Autrement, voici quelques conseils préventifs pour vous protéger de la diarrhée du voyageur, surtout si vous comptez vous rendre dans un pays tropical :

  • évitez de manger du poisson, des fruits de mer et de la viande, crus ou insuffisamment cuits ;
  • ne buvez pas l’eau du robinet et privilégiez les boissons en bouteille ;
  • purifiez l’eau du robinet en la faisant bouillir pendant environ 3 minutes, si vous ne trouvez pas d'eau en bouteille ;
  • consommez des plats fraîchement cuits et non réchauffés ;
  • assurez-vous que le lait consommé soit toujours pasteurisé ;
  • évitez les aliments d'origine douteuse ou achetés auprès de marchands ambulants ;
  • lavez-vous soigneusement les mains avant chaque repas ;
  • brossez-vous les dents en utilisant de l’eau en bouteille.

Malgré toutes ces précautions, la diarrhée du voyageur est parfois inévitable. Bien qu’elle soit généralement sans gravité, il faut tout de même rester attentif aux symptômes car elle peut nécessiter un traitement adapté.

Ce dernier étant assez léger, aucune intervention médicale n'est nécessaire dans la plupart des cas.

Comment se manifeste la tourista ?

Elle est caractérisée par 3 à 6 évacuations de selles molles ou liquides souvent accompagnées d'un malaise général, de nausées, de vomissements et d'une sensation de fatigue voire d’épuisement.

Ces symptômes peuvent être légers ou plus aigus, avec l’apparition de crampes abdominales et d’une sensation de ballonnement.

La diarrhée du voyageur survient lors des premiers jours du voyage. Dans la plupart des cas, l’évolution est bénigne et la tourista disparaît d'elle-même, sans traitement spécifique, en l’espace de 2 ou 3 jours.

Dans le cas contraire, la prise d'anti-diarrhéiques et d’antispasmodiques peut s’avérer nécessaire. La consommation de ferments lactiques et autres probiotiques peut être également très utile pour rééquilibrer la flore intestinale.

Pour la prise en charge de vos frais médicaux en cas de diarrhée du voyageur, il est fortement conseillé de souscrire une assurance voyage à l'étranger.

Dans ce cas, HEYME World Pass vous propose une couverture santé complète en cas d’imprévus : hospitalisation, consultation, frais médicaux, etc. Sans oublier l’assistance rapatriement qui est également incluse et qui vous permettra de rejoindre les vôtres, en cas d’urgence.

👉 Assurance santé internationale HEYME World Pass

Quels remèdes en cas de tourista ?

En cas de diarrhée légère ou d'épisodes de vomissements, la première chose à faire est de vous réhydrater afin de rétablir l’équilibre hydrosalin. N’hésitez donc pas à boire beaucoup d'eau minérale, 2,5 à 3 litres environ, répartis sur la journée tout en optant pour une alimentation saine et légère.

Les jus de fruits, à condition qu’ils soient embouteillés et encapsulés, sont également conseillés. En revanche, évitez les boissons caféinées, gazeuses ou les boissons très froides. Utilisez idéalement un détoxifiant naturel comme le citron.

Lors de l’apparition des premiers signes de tourista, évitez les repas copieux et optez plutôt pour des biscuits salés et des bouillons de légumes.

Dans ce cas, la prise d’antimicrobiens est également recommandée, tout comme le maintien d’un régime léger à base d'aliments semi-liquides pour éviter d’irriter davantage vos intestins.

Si toutefois, les symptômes persistent, surtout en cas de fièvre et de déshydratation, associées à des douleurs abdominales ou rectales sévères donnant lieu à des selles noires ou goudronneuses, il convient dès lors de contacter votre médecin.

En ce qui concerne les enfants, il est conseillé de consulter un médecin dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes.

Dans ce cas, la prise d’antibiotiques devient primordiale afin de combattre les micro-organismes et venir à bout de la maladie plutôt que d’en atténuer les effets.

Attention : la déshydratation est particulièrement dangereuse chez les enfants et les personnes âgées, elle doit être traitée rapidement pour éviter de graves problèmes de santé.

Autrement, vous pourrez toujours opter pour une solution de réhydratation maison.

Tourista : récapitulatif général

Bien que la diarrhée du voyageur soit généralement bénigne et qu’elle disparaisse au bout de quelques jours, elle peut dans certains cas, être plus grave et provoquer une déshydratation sévère.

Raison pour laquelle, il est recommandé de se soigner immédiatement dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter tout risque de complication.

Néanmoins, il est particulièrement recommandé de consulter un médecin, surtout lorsqu’il s’agit d’un enfant faisant face à une forme sévère de tourista et qui se manifeste par :

  • du mucus ou du sang dans les selles ;
  • de la fièvre (plus de 2 jours) ;
  • des vomissements constants.


C’est en suivant des règles d'hygiène strictes et en évitant de consommer des aliments crus voire mal cuits ainsi que de l'eau non potable, que vous parviendrez à prévenir la tourista et éviter ainsi, de tomber malade lors de votre séjour à l’étranger.


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Expat
22 JUIL. 24
3 MIN

Préparez votre retour en France après une longue expatriation

En suivant ces conseils pratiques, vous parviendrez à préparer efficacement votre retour en France après de longues années d'expatriation.

blog1
  •  
  •  
Expat
16 JUIL. 24
4 MIN

Fiscalité des expatriés : le guide pour optimiser vos impôts

Résidence fiscale, conventions de double imposition, crédit d’impôts… Découvrez notre guide complet afin d’optimiser votre fiscalité en tant qu’expatrié.

blog1
  •  
  •  
Expat
16 JUIL. 24
3 MIN

Blues de l'expatrié : comment s'en sortir ?

Apprenez à gérer efficacement le blues de l'expatrié grâce à des conseils pratiques afin que votre expatriation soit à la fois riche et unique.