Assurance

Que couvre la sécurité sociale à l'étranger ?

Publié le 04-01-2021
Assurance

La Sécurité Sociale dans un pays de l'Union Européenne

Si vous voyagez dans les pays de l'Union Européenne, la Suisse, l’Islande, le Liechtenstein ou la Norvège, vous restez couvert grâce à la Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM).

Comme votre carte vitale en France, la CEAM vous permet d’accéder aux soins médicaux publics mais cette fois dans toute l’Europe, aux mêmes tarifs et dans les mêmes conditions que les résidents de votre pays d’accueil.

Les traitements que vous recevrez peuvent être gratuits ou payants. Si les soins sont payants pour les assurés nationaux, il en sera de même pour vous. Il faut payer tous les frais médicaux et demander le remboursement à votre retour.

La Sécurité Sociale couvre les frais de santé sur la base des tarifs de convention. Selon l’acte de soin effectué, vous percevrez un remboursement sur la base du tarif conventionnel français. Les taux de remboursement changent en fonction des pays.

Rappelez-vous que cette carte vous couvre uniquement pour les soins inopinés et médicalement nécessaires, pour des séjours temporaires.

NB : dans certains établissements de santé privés, il se peut que vous soyez dans l’obligation de prendre en charge vous-même vos soins de santé, bien que vous disposiez de la CEAM. Vous ne serez pas dispensé de l’avance des frais médicaux et les tarifs appliqués sont souvent plus élevés que dans les établissements publics.

Encore une fois, la Sécurité Sociale peut s’avérer efficace pour les soins médicaux dits « de base ». Par contre, les factures des soins peuvent rapidement devenir salées en cas d’hospitalisation !

Votre carte ne vous permettra pas d'être pris en charge pour les traitements non urgents, les soins médicaux privés, le rapatriement en cas de décès ou encore pour les bagages perdus ou volés.

Comment demander votre CEAM ?

Vous pouvez demander votre CEAM :

  • Par internet via votre compte Ameli 

  • Par téléphone au 36 46 depuis la France ou au +33 811 70 3646 depuis l'étranger 
  • Via l'application mobile Ameli pour iOS ou Android 
  • Sur place, à votre caisse d’assurance

Elle vous sera envoyée par la poste et reste valide pendant 2 ans.

Que faire si vous avez oublié d'apporter votre CEAM ?

Si vous avez besoin d’un traitement médical pendant votre séjour en Europe mais que vous n’avez pas de CEAM, vous devez payer la facture et demander le remboursement à votre retour.

Assurez-vous de garder toutes les ordonnances, les reçus et les factures acquittées pour constituer votre dossier de remboursement et le soumettre à votre Sécurité sociale.

La Sécurité Sociale dans un pays hors Union Européenne

Hors Union Européenne, la CEAM n’est pas valable ! 

Vos frais de santé sont totalement à votre charge. En Australie par exemple, prévoyez environ 1374€ par heure d’hospitalisation. Aux Etats-Unis, comptez près de 66€ en moyenne pour une consultation chez un généraliste voire beaucoup plus dans une grande ville comme New York.

L’assurance de votre carte bleue ?

Votre carte bleue (Visa, Visa Premier, Mastercard et Gold Mastercard) vous prend en charge uniquement pendant vos 3 premiers mois à l’étranger. 

La condition pour en bénéficier est que vous devez avoir réglé partiellement ou totalement les frais de votre voyage avec votre carte bleue.

Faites aussi attention aux plafonds de remboursement. En Amérique du Nord, en Afrique du Sud et dans certains pays d'Asie, votre carte bleue ne vous servira pas à grand-chose. 

Sachez aussi que le remboursement de vos frais médicaux peut être limité au vu des franchises appliquées.

Souscrire une assurance internationale : une alternative à la Sécurité Sociale ?

Avant de faire vos valises, pensez à souscrire à une assurance santé internationale pour compléter le remboursement perçu par la Sécurité Sociale.

Un contrat avec des garanties étendues vous garantira une prise en charge complète en cas de maladie inopinée ou d’accident à l’étranger.

Les garanties changent d'une assurance à une autre. Généralement, elles couvrent :

  • Les frais de santé d'urgence
  • Les bagages ou autres biens perdus, volés ou endommagés
  • Les vols retardés ou annulés
  • L'annulation de voyage
  • La responsabilité civile (contre les dommages causés aux autres)
  • Le rapatriement médical
  • Etc.

Heyme Worldpass vous propose un remboursement 100% en frais réels, partout dans le monde !

Quelle que soit l’offre choisie, vous bénéficiez d’un(e) :

  • Remboursement à 100% des frais réels des dépenses de santé,
  • Prise en charge complète en cas d’hospitalisation,
  • Assistance rapatriement
  • Assurance bagages
  • Une assurance responsabilité civile
  • Une assistante juridique

Vous pouvez nous contacter par téléphone au 01 83 65 00 37 du lundi au vendredi de 09h à 17h, par mail ou sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram

 


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Détente & loisirs

Détaxes : comment fonctionne le duty free ?

Vous souhaitez faire du shopping dans les boutiques duty free ? C'est possible ! Et pourtant, il est important de bien comprendre le fonctionnement et le mystère du duty free pour que votre expérience soit une bonne affaire et non pas un piège.

blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.