Accueil > Blog

Santé
Tourista - Comment l’éviter et que faire en cas de tourista ?

Publié le 10-02-2020
motif_article

Partager

Des envies de voyage ?
Nous sommes là pour nous occuper de votre santé

Working Holiday ou PVT fleche

Working
Holiday ou PVT

Étudiant en voyage fleche

Étudiant
en voyage

Court ou long séjour fleche

Court ou long
séjour

Séjour en France fleche

Séjour
en France

La tourista ou la diarrhée du voyageur affecte environ 1 voyageur sur 2. Les risques de l’attraper augmentent en particulier dans les régions subtropicales à faible niveau d’hygiène avec un climat relativement chaud.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Il n’existe aucun vaccin contre la diarrhée du voyageur, mais les ferments lactiques sont recommandés avant, pendant et après le voyage pour rééquilibrer la flore intestinale.

Voici d’autres conseils préventifs pour se protéger de la tourista :

  • Évite de manger du poisson, des fruits de mer et de la viande crue ou insuffisamment cuite
  • Ne bois pas l’eau du robinet, préfère les boissons en bouteille et sans glace
  • Si tu ne trouves pas l'eau en bouteille, tu peux purifier l’eau du robinet en la faisant bouillir pendant environ 3 min.
  • Consomme des plats fraîchement cuits et non réchauffés
  • Assure-toi que le lait que tu bois est toujours pasteurisé
  • Évite les aliments d'origine douteuse ou achetés auprès de marchands ambulants
  • Lave-toi soigneusement les mains avant chaque repas
  • Brosse-toi les dents en utilisant de l’eau en bouteille

Malgré des précautions, la tourista est parfois inévitable. Généralement sans gravité, il faut tout de même être attentif aux symptômes car cette affection nécessite parfois un traitement adapté.

Le traitement de la diarrhée du voyageur est assez simple et dans la plupart des cas, une intervention médicale n'est pas nécessaire. On t’explique.

Comment se manifeste la tourista ?

Elle est caractérisée par 2 ou 3 évacuations de selles molles ou liquides souvent accompagnées d'un malaise général, de nausées, de vomissements et d'une sensation de fatigue voire d’épuisement. Selon les cas, ces symptômes peuvent être légers ou plus gênants, avec des crampes abdominales et un ballonnement.

La diarrhée du voyageur survient dans les premiers jours du voyage. La plupart des cas ont une évolution bénigne, en 2 ou 3 jours, la tourista disparaît d'elle-même, sans traitement spécifique. Si cela ne passe pas, la prise d'anti diarrhéiques et antispasmodiques peut s’avérer nécessaire. Les suppléments de ferments lactiques et autres probiotiques sont aussi très utiles pour retrouver l'équilibre de la flore intestinale.

Quels remèdes en cas de tourista ?

En cas de diarrhée légère ou d'épisodes de vomissements, la première chose à faire est de vous réhydrater pour rétablir l’équilibre hydro-salin. Bois beaucoup d'eau minérale, environ 2.5 à 3 litres répartis sur la journée, et choisis une alimentation saine et légère.

Les jus de fruits et les boissons légères comme le thé, sont également conseillés. Évite par contre les boissons caféinées, gazeuses ou les boissons très froides. Utilise idéalement un désinfectant naturel comme le citron.

À ce stade précoce du trouble, évite les repas copieux et opte plutôt pour des biscuits salés et des bouillons de légumes.

Dans la phase initiale et pour les formes légères de la maladie, les antimicrobiens et les anti propulsifs sont recommandés. Maintient un régime léger à base d'aliments semi-liquides pour ne pas irriter davantage tes intestins.

Si, toutefois, les symptômes persistent, et surtout en présence de fièvre, de déshydratation, associées à des douleurs abdominales ou rectales sévères, des selles noires ou goudronneuses, il convient de contacter ton médecin. Chez les enfants, il faut voir un médecin dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes.

Dans ce cas, la prise d’antibiotiques ciblés devient primordiale afin de combattre les micro-organismes et éliminer la cause fondamentale de la maladie plutôt que d’en atténuer les effets.

Attention : La déshydratation est particulièrement dangereuse chez les enfants et les personnes âgées et doit être traitée rapidement pour éviter de graves problèmes de santé.

Voici une solution de réhydratation efficace :

  • 1 litre d'eau
  • 1/2 cuillère à soupe de sel de table
  • 1/2 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 2 cuillères de sucre
  • 240 gr de jus d'orange

Récapitulons

En cas de troubles, pense à te soigner pour réduire les symptômes et la durée de la maladie.

Cependant, il est particulièrement recommandé de consulter un médecin, particulièrement chez l'enfant, en cas de forme sévère accompagnée de :

  • mucus ou sang dans les selles
  • fièvre de plus de 2 jours
  • vomissements constants

Note 3 - 21 votes