Accueil > Blog Heyme Worldpass : conseils et idées pour voyager à l'étranger

Détente & loisirs
Saint-Jacques-de-Compostelle

Publié le 22-07-2020
motif_article

Partager

Des envies de voyage ?
Nous sommes là pour nous occuper de votre santé

Working Holiday ou PVT fleche

Working
Holiday ou PVT

Étudiant en voyage fleche

Étudiant
en voyage

Court ou long séjour fleche

Court ou long
séjour

Séjour en France fleche

Séjour
en France

L’expérience vous tente ? Voici ce qu’il faut savoir sur ce voyage!

Un peu d’histoire ?

Autrefois, ce pèlerinage était dédié aux catholiques croyants.

Au 9ème siècle, le pèlerinage de Compostelle devient l’une des plus grandes marches à l’échelle de l’Europe. Avec environ 1 500 kilomètres à destination de Santiago de Compostela, les routes du pèlerinage se rejoignent sur la route de Camino Francés.

Au 12ème siècle, des milliers de fidèles affluent vers les Chemins de Compostelle chaque année. A cette époque, la marche séduit déjà les non-croyants qui vivent de la charité et qui s’invitent dans les hospices.

Au 14ème siècle, la famine et la peste sévissait en Europe. Les pèlerinages sont donc peu à peu oubliés.

Quand le protestantisme émerge, l’évêque de Santiago cache les reliques de Saint-Jacques dans un endroit méconnu. Tous ces facteurs mettent fin aux pèlerinages le long des Chemins de Compostelle. En 1879, lors de travaux de la cathédrale, les reliques de Saint-Jacques sont enfin trouvées, donnant une nouvelle vie au pèlerinage de Compostelle.

Choisies comme « premier itinéraire culturel » par le Conseil de l’Europe en 1987, les routes du pèlerinage connaissent aujourd’hui une affluence importante depuis les années 1990.

Saint-Jacques-de-Compostelle : les meilleures périodes pour s’y rendre

​​​​​Saint-Jacques-de-Compostelle.

Avant de partir sur les routes du Camino Francés, vous devez faire le point sur votre condition physique. Vous devez estimer combien de kilomètres/jours vous pouvez parcourir.

Nous vous recommandons de partir au printemps ou en fin de période estivale pour passer les cols des Pyrénées sans devoir affronter le froid et la neige.

Si vous pouvez, rendez-vous à Santiago de Compostela au début de l’automne.

Si vous partez du Puy-en-Velay, vous passerez par des zones d’altitude comme l’Auvergne ou les Cévennes, où il vaut mieux cheminer au printemps. Assurez-vous d’apporter suffisamment d’eau : en été, les températures peuvent rapidement grimper dans le sud-ouest de la France et en Espagne.

Comment faire le pèlerinage ?

Alors que certaines personnes font leur pèlerinage à pied, d’autres le font en VTT ou encore à cheval : à vous de choisir !

Que mettre dans son sac à dos ?

Saint-Jacques-de-Compostelle

D’abord, évaluez votre capacité à marcher avec du poids sur vous. Évitez de vous charger inutilement et n’apportez que ce dont vous aurez réellement besoin. Prenez surtout :

  • Des chaussures de marche de qualité
  • Des vêtements chauds pour les nuits fraîches
  • Une gourde
  • Une trousse de secours
  • Un chapeau
  • Une crème solaire
  • Un chargeur de téléphone externe

Les itinéraires du pèlerinage de Compostelle

 Saint-Jacques-de-Compostelle.

L’itinéraire le plus populaire est le Camino francés : il relie la commune française de Saint-Jean-Pied-de-Port (64) à Santiago de Compostela.

4 autres grands itinéraires sont possibles :

  • Via Turonensis : départ de la tour Saint-Jacques à Paris, elle traverse Orléans ou Chartres, Tours, Poitiers, Saintes ou Angoulême, Bordeaux
  • Via Lemovicensis : de Limoges au point de départ de l’abbaye de la Madeleine, à Vézelay
  • Via Podiensis : du Puy-en-Velay jusqu’à Ostabat
  • Via Tolosane : au départ d’Arles, passant par Toulouse.

Les jours de marche varient de 21 à 40 jours selon l’itinéraire choisi.

Les étapes du pèlerinage de Compostelle

De Roncesvalles à Santiago de Compostela, plusieurs étapes existent. Il s’agit d’un parcours de 811,9 km !

Prévoyez 24 km/jour en moyenne pour chaque étape. Vous pouvez loger dans les nombreux hébergements installés sur les Chemins de Compostelle.

En vous munissant de la carte des étapes à proximité, vous serez certain de savoir dans quelle ville réserver votre logement.

La Credencial ?

Il est important de récupérer une Credencial auprès des associations. Obligatoire pour vous loger dans les hébergements ouverts aux pèlerins, ce document est une sorte de passeport du pèlerin. Il permet aussi de vous différencier du reste des touristes et de garder un souvenir.

Autrefois, la Credencial était fourni par les autorités religieuses pour franchir en toute sécurité les contrôles sur les routes menant jusqu’à la Galice. De nos jours, ce document permet d’accéder aux gîtes et hébergements situés le long des chemins espagnols. Vous pouvez vous le procurer pour 10€ environ.

Par contre, si vous voulez vous offrir un peu plus de confort après de longues journées de marche, pensez à réserver dans des auberges de jeunesse, gîtes, et petits hôtels situés à différentes étapes.

Note 0 - 0 vote