Accueil > Blog

Santé
Rester en bonne santé à l’étranger : comment s’organiser ?

Publié le 19-03-2019
motif_article

Partager

Des envies de voyage ?
Nous sommes là pour nous occuper de votre santé

Working Holiday ou PVT fleche

Working
Holiday ou PVT

Étudiant en voyage fleche

Étudiant
en voyage

Court ou long séjour fleche

Court ou long
séjour

Séjour en France fleche

Séjour
en France

Organiser son voyage est un moment d’émotions : l’impatience et l’excitation se mêlent au rêve, et laissent parfois lieu à la précipitation.

Pour partir serein à l’autre bout du monde, sans nuire à votre « capital santé », faisons le point sur les précautions à considérer avant tout départ à l’étranger. 

Les vaccins : une étape obligatoire !

Première étape : la case « vaccination », vous n’y couperez pas. Il faut bien évidement être à jour de ses vaccins de base et se renseigner sur les vaccins obligatoires ou recommandés en fonction de la destination, surtout si vous voyagez dans des pays à risque. À titre d’exemple, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour tous voyageurs se rendant dans les régions tropicales d’Afrique et des Amériques. 

Sachez que plusieurs facteurs sont à prendre en considération avant de définir votre programme de vaccination : l’état de santé, l’âge, la destination, les activités sur place, etc. 

L’eau et l’alimentation

Outre la turista ou la diarrhée du voyageur, la contamination de l’eau et de la nourriture peuvent être à l’origine de maladies sérieuses comme l’Hépatite A, la fièvre typhoïde ou encore le choléra. Prêtez attention à ce que vous consommez durant votre séjour !

Des pays asiatiques comme l’Inde ou encore le Cambodge présentent de grands problèmes d’accès à l’eau réellement potable. Préférez l’eau minérale en bouteille (en verre, de préférence) ou optez pour de l’eau filtrée ou bouillie. 

Si vous partez, par exemple, dans un pays de l’Afrique Subsaharienne, sachez que les conditions d’hygiène générales ne sont pas optimales. «  Fuyez » alors les petits restaurants peu sûrs et évitez les « food trucks ». 

Ne consommez pas non plus de produits laitiers non pasteurisés. Le risque de brucellose est très présent surtout pour les voyageurs se rendant dans des régions d’élevage. 

Également, les jus de fruits ou de légumes, les salades et les crudités sont à consommer avec beaucoup de précaution. Préférez les plats cuits, évitez la viande crue et les aliments à base d’œuf !

Infections sexuellement transmissibles (IST)

Toute relation non protégée ou avec des partenaires non reconnus vous expose à un risque d’infection. 
Sachez qu’en dehors de l'hépatite B, il n'existe aucun vaccin contre ces infections. La prévention est donc indispensable. 

En plus du préservatif, d’autres mesures sont à considérer :

  • Limiter le nombre des partenaires 
  • Réduire la fréquence des contacts sexuels 
  • Parler honnêtement avec vos partenaires potentiels de vos antécédents sexuels 
  • Éviter toute relation sexuelle en état d’ébriété  
  • Se faire vacciner contre le virus du papillome humain (VPH) et l'hépatite B. 

Les MST les plus répandues

L’hépatite B ou encore le VIH/sida restent les deux exemples les plus parlants. D’autres infections sont néanmoins répandues, comme : 

La chlamydiose

Atteignant généralement les femmes âgées de 15 à 25 ans, cette infection se produit à partir d’une bactérie transmise durant une pénétration anale «  non protégée ». Souvent, la personne atteinte ne ressent presque rien et il n’y a pas de symptômes cliniques.

La gonorrhée

Appelée également « la chaude pisse », la gonorrhée est une infection des organes génito-urinaires. Touchant généralement les hommes de moins de 30 ans, cette infection est reconnaissable par un écoulement jaune touchant les organes génitaux et une sensation de brûlure. 

La Syphilis

Sa nature très contagieuse mérite une attention particulière ! La Syphilis apparaît d’abord sous forme d’un chancre sur les organes génitaux et est, ensuite, manifestée par des atteintes des nerfs et des viscères. Attention : Le non-traitement de cette maladie pourrait entraîner de dangereuses complications sans  pour autant avoir de grandes manifestations !

Conseils bonus 

  • Rendez-vous chez votre médecin généraliste pour un bilan médical avant le départ.
  • Si vous souffrez d’une maladie chronique, n’oubliez pas d’emmener vos médicaments avec vous. Découvrez en plus sur le transport des médicaments à l’étranger 
  • Préparez une trousse à pharmacie : une paire de petits ciseaux, du coton, des pansements, un désinfectant, un traitement anti diarrhéique, … 
  • Souscrivez une assurance voyage de type World Pass pour vous couvrir partout dans le monde. Dans le cas d’une maladie inopinée, vous êtes remboursé à 100 % des frais réels et sans franchise.

Note 5 - 3 votes