Nouvelle-Zélande : comment obtenir son visa ?
Publié le 09-07-2021
Formalités

Terre d'aventure célèbre pour la beauté de ses paysages, la Nouvelle-Zélande - Aotearoa en Maori - est un pays d’Océanie formée principalement de deux grandes îles montagneuses qui s’étendent sur 1600 km : l’île du Nord et l’île du Sud.

Auckland la capitale économique et Wellington la capitale administrative sont en tête des villes les plus agréables au monde en 2021.

Vacances, voyage d’affaire ou études, voici tout ce que vous devez savoir à propos de votre visa pour la Nouvelle-Zélande !

Court séjour en Nouvelle-Zélande

La NZeTA (New Zealand Electronic Travel Authority)

Depuis le 1er octobre 2019, il n’est plus possible pour les ressortissants français de se rendre sur le territoire néo-zélandais sans l’autorisation de voyage électronique : New Zealand Electronic Travel Authority ou NZeTA.

Pour tout séjour ou transit en Nouvelle-Zélande, la NZeTA est obligatoire même si vous êtes exempté de visa. 

Vous devrez remplir le formulaire de demande disponible en ligne afin que les services de l’Immigration de Nouvelle-Zélande puissent traiter votre demande.

Si votre demande est approuvée vous serez averti par SMS et un e-mail contenant la NZeta en pièce jointe vous sera envoyé sous 72 heures maximum.

Afin d’être éligible à la NZeTA, vous devez répondre aux critères suivants :

  • Posséder un passeport valide au moins 3 mois après la fin de votre séjour en Nouvelle-Zélande

  • Ne pas être en possession d’un visa néo-zélandais en cours

  • Effectuer votre demande avant votre départ pour la Nouvelle-Zélande

  • Avoir un billet d’avion retour ou avoir les moyens de se l’offrir

  • Prouver que vous disposez des fonds nécessaires pour financer votre voyage

  • Disposer d’un casier judiciaire vierge

Si vous êtes ressortissant de l’un des pays suivants, vous aurez besoin de la NZeTA et non d’un visa pour visiter la Nouvelle-Zélande :

Allemagne, Andorre, Arabie-Saoudite, Argentine, Autriche, Bahreïn, Belgique, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Corée du Sud, Croatie, Chypre, Danemark, Émirats Arabes Unis, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Finlande, Grèce, Hong-Kong, Hongrie, Islande, Irlande, Israël, Italie, Japon, Koweït, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macao, Malaisie, Malte, Maurice, Mexique, Monaco, Norvège, Oman, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Qatar, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Marin, Seychelles, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taiwan, Uruguay et Vatican.

Effectuée sur le site internet, la demande de la NZETA coûte 12 $NZ (7 €) et 9 $NZ (5 €) si vous passez par l'application mobile sur iOS ou Android

En plus de ces frais, une taxe touristique pour la préservation de la nature et de l’environnement: International Visitor Conservation and Tourism Levy (IVL), d’un montant de 35 $NZ (19 €) vous sera prélevée.

Le coût total de la NZeTA, frais de dossier compris, s’élève à 49,95 € par personne. Si vous souhaitez avoir recours à la procédure d’urgence, un supplément de 17,50 € par personne sera facturé.

Valable 2 ans, la NZeTA permet de multiples entrées pour un séjour d’une durée maximale de 90 jours consécutifs. 

Vous serez autorisé à séjourner 6 mois par an maximum en Nouvelle-Zélande sans avoir la possibilité d’y travailler.

Long séjour en Nouvelle-Zélande

Le Visitor Visa

Vous avez plus de 30 ans ? Votre séjour est-il supérieur à 90 jours ? Votre pays ne figure pas sur la liste des pays exemptés de visa ? Alors vous devez faire une demande de visa longue durée ou Visitor Visa, avant votre arrivée en Nouvelle-Zélande.

Comme pour la NZeTA, la demande pour le Visitor Visa s’effectue en ligne et les conditions pour être éligible sont les mêmes.

Une radio de vos poumons pourra vous être demandée afin d’attester de votre bonne santé.

Selon la durée du séjour, les documents requis peuvent varier mais vous devrez impérativement :

  • Démontrer votre intention de quitter la Nouvelle-Zélande à la fin de votre séjour

  • Avoir suffisamment de fonds afin de subvenir à vos besoins pendant toute la durée de votre séjour

  • Posséder un billet d'avion retour ou être dans la mesure de vous en offrir un.

Le coût du Visitor Visa est estimé à 211 $NZ (frais de dossier compris) auquel doit s’ajouter la taxe (IVL) de 35 $NZ, soit un montant total de 246 $NZ (135 €).

La demande peut être effectuée par courrier avec un délai de réponse d'un mois environ. Si votre demande est rejetée, vous ne pourrez pas être remboursé.

Une fois votre demande validée, vous pourrez séjourner jusqu’à 9 mois consécutifs en Nouvelle-Zélande ou 12 si vous faites une demande de prolongation exceptionnelle, à condition de justifier les raisons, à défaut elle vous sera refusée.

Le Visitor Visa n'offre en aucun cas la possibilité de travailler sur le territoire néo-zélandais.

Le Working Holiday Visa

Le visa vacances travail ou programme vacances travail (PVT) est un visa temporaire à entrées multiples, destiné aux jeunes ressortissants issus de pays exemptés de visa, qui auront la possibilité de travailler, d’étudier et de voyager librement au sein de la Nouvelle-Zélande pendant 1 an.

Pour toute demande de PVT en Nouvelle-Zélande, vous devrez respecter les conditions suivantes :

  • Être âgé de 18 à 30 ans révolus au moment du dépôt de la demande

  • Avoir un passeport valide pendant au moins 3 mois après la date de votre départ de Nouvelle-Zélande

  • Ne jamais avoir bénéficié auparavant d'un PVT en Nouvelle-Zélande.

  • Ne pas être accompagné d’enfants à charge

  • Posséder un billet d'avion retour ou disposer des fonds nécessaires pour pouvoir en acheter un

  • Répondre aux critères de santé et de moralité mis en place par le Ministère néo-zélandais de l'immigration

  • Être couvert par une assurance PVT pendant votre séjour

  • Disposer de 4 200 $NZ (2 300 €) au début de votre séjour.

La démarche pour une demande de PVT s’effectue en ligne, mais il faut aussi obligatoirement créer un compte sur le site officiel de l’immigration néo-zélandaise.

Afin d’effectuer votre demande, vous devrez disposer des documents suivants :

  • Votre passeport

  • Une seconde pièce d’identité : carte nationale d’identité ou permis de conduire, par exemple

  • Votre carte bancaire afin d’effectuer le paiement des frais en ligne

  • Une adresse e-mail valide.

Selon vos réponses, plus précisément dans la section santé, les autorités néo-zélandaises se réservent le droit de vous soumettre à des examens médicaux

Le délai de réponse est de deux semaines à un mois de manière générale. Si votre demande est acceptée, vous serez notifié par email et le visa électronique (eVisa) sera joint au courrier.

Les frais de PVT s'élèvent à 280 $NZ (environ 165 €), à régler par carte bancaire au moment de la demande en ligne.

Le PVT est valable 12 mois dès votre arrivée en Nouvelle-Zélande. Il vous permettra de travailler pendant 6 mois maximum pour le même employeur. Vous pourrez également faire des études sur une période maximale de 6 mois. 

Le PVT peut être prolongé de 3 mois à condition que vous soyez présent sur le sol néo-zélandais au moment de la demande et d’avoir travaillé au minimum 3 mois, dans le secteur de l’horticulture ou de la viticulture.

Le Student Visa

Ce visa est destiné à tous les étudiants ayant l’intention d’étudier en Nouvelle-Zélande pendant plus de 3 mois. Valable un an, il peut être renouvelé selon la durée du cursus sans dépasser les 4 ans.

Les étudiants en bachelor (licence) seront autorisés à travailler à temps plein -20h par semaine-  pendant les vacances scolaires. Les étudiants en master ou doctorat ont la possibilité de travailler à plein temps toute l’année.

Les étudiants engagés uniquement pour un semestre universitaire ne sont pas autorisés à travailler avec ce visa.

Afin d’effectuer votre demande de visa étudiant, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Disposer d’une lettre d'acceptation d’un établissement universitaire néo-zélandais approuvé par le ministère de l’Éducation ou bien la New Zealand Qualifications authority

  • Avoir un reçu du paiement de vos frais universitaires

  • Être en possession d’un passeport valide pendant au moins 3 mois après la fin de votre séjour en Nouvelle-Zélande

  • Répondre aux critères de santé et de moralité mis en place par le Ministère néo-zélandais de l'immigration

  • Disposer des fonds nécessaires, entre 10 000 et 15 000 NZ$ par an, pour  couvrir toutes les dépenses de votre séjour (frais de logement, billets d'avion et autres dépenses quotidiennes…)

  • Prouver votre intention de quitter la Nouvelle-Zélande à la fin de votre période d'études

Le coût du visa étudiant pour la Nouvelle-Zélande est de 330 NZ$ (196 €) écotaxe IVL incluse, non remboursable, à régler par carte bancaire au moment de votre demande en ligne.

Le délai d'obtention du visa étudiant est de 10 à 15 jours, après la réception de votre dossier complet.

Couverture santé en Nouvelle-Zélande

Pour les touristes et les étrangers, l'ACC (Accident Compensation Corporation) prend en charge la majorité des frais médicaux qui découlent des accidents survenus en Nouvelle-Zélande, quel que soit le type de visa que vous avez au moment de l’incident.

Cependant en cas de maladie inopinée, d'hospitalisation en urgence ou de rapatriement, vous ne pourrez pas être pris en charge et les frais de santé en Nouvelle-Zélande sont extrêmement élevés.

Pour être couvert et percevoir un remboursement de 100% en frais réels, il est vivement recommandé de souscrire à une assurance santé de type HEYME Worldpass.


Ces articles peuvent vous intéresser
  •  
  •  
Formalités

BREXIT – Quels changements pour les séjours linguistiques ?

Vous avez prévu d'effectuer un séjour linguistique au Royaume-Uni mais vous vous sentez perdu suite au Brexit ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les modalités d'entrée afin de ne plus être perdu !

  •  
  •  
Détente & loisirs

Guide pour voyager au Liechtenstein

Coincé entre la Suisse et l'Autriche, le Liechtenstein est sans conteste l'un des plus petits pays de l'Europe voire du monde avec une superficie de 160 km². Découverte d'une nation qui ne manquera pas d'atout pour vous charmer !

  •  
  •  
Détente & loisirs

Plats argentins qui vous feront saliver

Terre de nature, de montagnes, de désert et de glace… L’Argentine est considérée comme le pays roi de l’Amérique du Sud également réputé pour sa gastronomie. Voici un petit palmarès des plats argentins à déguster absolument lors de votre séjour en Argentine.