La Finlande : études, Erasmus et stages
Publié le 11-10-2021
Formalités

Avec le titre de pays le plus heureux au monde pour la quatrième fois consécutive, la Finlande est bien plus qu’une simple nation où il fait bon vivre ! Ce pays nordique dispose également de l'un des systèmes éducatifs les plus performants au monde.

Chaque année, la Finlande accueille de plus en plus d’étudiants étrangers issus des quatre coins du globe dans le cadre de la mobilité internationale.

Pour faire vos études en Finlande dans un programme Erasmus ou y effectuer un stage international, voici tout ce que vous devez savoir avant de faire vos bagages !

Étudier en Finlande

Avant de partir étudier en Finlande, vous devez préalablement vous inscrire dans l’une des universités ou établissements supérieurs du pays. Selon votre nationalité, vous aurez besoin d’un visa étudiant ou d’un permis de séjour étudiant.

Étudiants de l’UE

En tant que citoyen français ou ressortissant de l’un des pays membre de l’UE/EEE, vous n’aurez besoin que d’une carte d’identité nationale ou d’un passeport valide pour tout séjour de moins trois mois (90 jours), en Finlande.

Si vous comptez séjourner en Finlande pour une période supérieure à trois mois consécutifs, vous devez enregistrer votre droit de séjour à l'Office national pour l'immigration Migri (Maahanmuuttovirasto). Cette demande doit être effectuée dans les trois mois suivant votre date d’entrée dans le pays.

La Finlande dispense des formations (tous niveaux) entièrement gratuites pour les étudiants des États membres de l'Union Européenne.

Étudiants hors UE

Pour les citoyens issus de pays hors UE ou EEE, un visa d'étudiant ou un permis de séjour étudiant sont nécessaires pour se rendre en Finlande.

Le visa étudiant est délivré aux étudiants étrangers qui souhaitent étudier en Finlande pour une période de moins de 3 mois (90 jours). Ce permis temporaire convient aux étudiants qui désirent suivre des cours de langue en Finlande ou participer à un examen d'entrée.

Les titres ou permis de séjour étudiants sont délivrés aux étudiants étrangers qui souhaitent séjourner en Finlande pour effectuer leur cursus sur une période de plus de 3 mois (90 jours).

Afin que votre demande de visa étudiant soit jugée admissible, vous devez :

  • Joindre la lettre d'acceptation justifiant votre inscription au sein d’un établissement supérieur finlandais

  • Posséder un passeport valide délivré au cours des 10 dernières années.

  • Avoir rempli et signé la copie du formulaire de demande de permis.

  • Prouver que vous disposez de fonds nécessaires pour toute la durée de votre séjour en Finlande.

  • Fournir un relevé d’identité bancaire récent détaillant votre situation financière.

  • Justifier la souscription à une assurance maladie, valable tout au long de votre séjour.

  • Être en bonne santé physique et mentale.

  • Avoir un casier judiciaire vierge.

  • Ne pas avoir été interdit d’entrée en Finlande auparavant.

  • Prouver votre intention de quitter la Finlande à la fin de votre séjour.

À noter, que le traitement de la demande de visa ou permis de séjour étudiant est payant. Les frais de dossier doivent être réglés lors du dépôt de la demande.

Le programme Erasmus+ en Finlande

Université multidisciplinaire, université spécialisée, université des sciences appliquées… le système universitaire finlandais est l’un des plus diversifiés au monde. La Finlande est l’une des destinations Erasmus+ les plus prisées par les étudiants français. 

En plus de la qualité de l’enseignement dispensé, la plupart des universités et établissements supérieurs en Finlande se distinguent par leur modernité et leurs équipements à la pointe de la technologie : bibliothèques numériques, laboratoires high-tech, accès facilités aux différentes plateformes virtuelles et bien plus encore.

Parmi les universités les plus reconnues et appréciées en Finlande, on peut citer :

  • L’Université d’Helsinki : la plus ancienne de Finlande, elle ne compte pas moins de 11 facultés différentes (droit, médecine, arts, sciences, pharmacie...).

  • L’Université Aalto : issue de la fusion entre l'université technologique d'Helsinki, l'école supérieure de commerce d'Helsinki et l'école supérieure Aalto d'art de design et d'architecture, elle abrite 6 écoles spécialisées dans les affaires, l'art et le design, l'architecture et la technologie.

  • L'Université de Technologie de Lappeenranta (UTL) : fondée en 1969, cette université scientifique met l'accent sur l'enseignement des technologies durables et de l'économie.

Étudier en Finlande - HEYME Worldpass

Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre leurs études universitaires en Finlande, la maîtrise de la langue anglaise est un impératif. Les universités ont mis en place un enseignement en anglais dans la plupart de leurs programmes d’études puisque le finnois est une langue difficile à maîtriser.

Effectuer un stage en Finlande

Les stages internationaux s’effectuent généralement dans le cadre d’un partenariat entre universités ou dans un programme d’échange (Erasmus+…).

Trouver un stage à travers une démarche individuelle peut être relativement difficile, renseigner-vous auprès de la chambre de commerce Franco-Finlandaise.

La durée d’un stage peut aller de 3 à 6 mois et atteindre une durée maximale de 18 mois. 

Voici les formalités administratives pour effectuer un stage en Finlande :

  • Signer un contrat en définissant l’ensemble des conditions : durée, nombre d’heures à travailler, tâches à effectuer, rémunération effective…

  • Définir le temps de travail : 8h par jour soit 40h par semaine.

  • En tant qu’étudiant stagiaire en Finlande vous devez obtenir la "Taxcard" auprès du bureau des impôts

  • Tout stage supérieur à 6 mois rémunéré est sujet à l’impôt sur le revenu

  • Tout stagiaire disposant d’un contrat inférieur à 6 mois est considéré comme un "Taxnon-resident", s’il gagne moins de 510 € par mois.

Couverture santé en Finlande

Le système de santé public finlandais est réputé pour la qualité des soins de santé.

En tant que ressortissant français membre de l'UE, vous pouvez bénéficier de la même couverture que les citoyens finlandais, grâce à votre Carte d’Assurance Maladie Européenne (CEAM) à demander 15 jours avant votre départ.

En Finlande, les coûts relatifs aux soins de santé diffèrent selon les communes. Certains centres de soins exigent le règlement de taxes pour les traitements médicaux.

Il est donc essentiel de souscrire une assurance santé internationale de type HEYME World Pass, afin de percevoir un remboursement à 100% des frais réels ! Vous pourrez également bénéficier d'une :

  • Prise en charge complète en cas d’hospitalisation,

  • Assistance rapatriement

  • Assurance bagages

  • Assurance responsabilité civile

  • Assistance juridique


Ces articles peuvent vous intéresser
  •  
  •  
PVT

PVT : réouverture pour quels pays ?

La majorité des pays ont été contraints de fermer leurs frontières aux voyageurs afin d'éviter la propagation du virus de la COVID-19. Mais grâce à la campagne de vaccination mondiale, certains pays ont rouvert leurs frontières mais sous certaines conditions, explications.

  •  
  •  
Formalités

La Finlande : études, Erasmus et stages

Connu pour être le pays le plus heureux du monde, la Finlande se distingue également par la qualité de son systéme éducatif, considéré comme l'un des meilleurs au monde. Ce n'est donc pas une surprise, si plusieurs étudiants étrangers y compris français souhaitent y effectuer leurs études ou stages.

  •  
  •  
Formalités

Les étudiants peuvent-ils retourner en Chine

Les frontières chinoises restent fermées pour les étudiants étrangers inscrits dans les universités du pays et qui sont rentrés chez eux au début de la crise sanitaire. Seuls les étudiants coréens ont pu réintégrer leurs universités en raison de l’accord signé entre la Corée du Sud et la Ch