Santé

Voyager à l’étranger : les clés pour partir serein !

Publié le 19-03-2019
Santé

Que votre voyage soit à titre professionnel ou personnel, un séjour à l’étranger ne s’improvise pas et il faut penser à tout !

Les vaccins

Avant votre départ, il est important de vérifier les vaccins obligatoires et recommandés pour votre destination. Contactez votre médecin généraliste pour des conseils personnalisés.

Soyez à jour dans vos vaccins classiques, notamment le DTPolio (Diphtérie, Tétanos et Poliomyélite) et éventuellement la coqueluche.

Selon les régions du monde, deux vaccins peuvent être recommandés ou parfois exigés. Il s’agit de la fièvre jaune et de l’encéphalite à tiques.

En effet, certains pays exigent le vaccin contre la fièvre jauneune maladie virale transmise par les moustiques, pour les voyageurs provenant d’Afrique intertropicale ou d’Amérique du Sud. Ce vaccin doit être administré au moins 10 jours avant la date de départ.

C’est également le cas pour l’encéphalite à tiques, transmise par des moustiques dans les milieux ruraux boisés dans plusieurs pays d’Europe Centrale, en Asie, et toute la zone de l’ex-URSS.

Sachez que ces deux vaccins ne peuvent être effectués par votre médecin traitant. Rendez-vous dans des centres spécialisés pour plus de détails.

Si vous partez dans des zones rurales ou forestières et que vous serez en contact avec des animaux, pensez à vous faire vacciner contre la rage ou encore l’hépatite B.

Certains vaccins liés aux risques alimentaires sont également recommandés, comme c’est le cas pour l’Hépatite A.

Il existe d’autres vaccins à faire, qui varient en fonction de la destination ou encore de la nature du séjour. Quel que soit le vaccin à administrer, il faut vous y prendre à l’avance : 10 à 30 jours minimum.

Sachez qu’une vaccination ne vous dispense pas de prendre les précautions nécessaires. Évitez tous aliments contaminés, prenez garde si vous êtes en contact avec des animaux et utilisez des répulsifs anti-moustiques.

Les médicaments

N’oubliez pas d’emporter vos médicaments indispensables avec vous. Une trousse d’urgence n’occupe que peu d’espace dans vos bagages et peut être très bénéfique !

En cas de traitement d’une maladie préexistante ou chronique, n’hésitez pas à acheter vos médicaments en « grandes quantités ». Ainsi, vous êtes certain de ne pas interrompre votre traitement même si votre retour est retardé.

Pour les contrôles douaniers, vos médicaments sont acceptés si :

  • Vous les utilisez vous-même
  • Les quantités correspondent à 3 mois de traitement sans ordonnance (en quantités supérieures, avec ordonnance)
  • Ils font partie de vos bagages.

Si vous utilisez des médicaments contenant des stupéfiants ou des psychotropes, ou encore des matériels sanitaires comme les seringues, vous devez vous munir d’une ordonnance et/ou d’un rapport médical.

Par ailleurs, votre médecin traitant doit vous fournir une ordonnance transfrontalière. Si vous suivez un traitement quotidien, elle vous permettra d’acheter vos médicaments dans toutes les pharmacies d’Europe.  

L’assurance voyage

Une urgence médicale ou une simple hospitalisation pourraient transformer votre séjour en un cauchemar émotionnel et financier. Avoir une assurance voyage est vivement recommandé.

Vous partez en Europe ? Demandez votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM) à l’avance. Valable 2 ans, elle vous permet de recevoir les soins de santé nécessaires dans les centres médicaux publics, dans les mêmes conditions et aux mêmes tarifs que les résidents du pays d’accueil. Par contre, le remboursement de vos dépenses se fera uniquement sur la base du tarif de convention français. De plus, plusieurs dépenses de santé sont exclues du champ d’application de la CEAM, notamment le rapatriement sanitaire.

Pensez à prendre une assurance santé internationale qui vous remboursera aux frais réels, aussi bien en Europe que dans le reste du monde et qui assurera votre rapatriement médical en cas de besoin.

Pour souscrire en ligne à l'une des offres World Pass, cliquez ici.

Voyager informé, c’est voyager rassuré !


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !