Formalités

Voyage et Covid-19 : passeport vaccinal ou pass sanitaire ?

Publié le 07-07-2021
Formalités

Le passeport vaccinal, à ne pas confondre avec le pass sanitaire, permet aux personnes ayant reçu une vaccination complète contre la Covid-19 de voyager à l’étranger et de se rendre dans les lieux publics.

Jugé trop restrictif et discriminatoire, il a été remplacé par le pass sanitaire dans certains pays comme la France.

Mais concrètement, c’est quoi la différence ? On fait le point.

Qu’est-ce qu’un passeport vaccinal ?

Le passeport vaccinal ou certificat de vaccination est un document officiel qui atteste que la personne qui le détient a reçu une vaccination complète.

C’est est un laisser passer qui permet aux personnes vaccinées contre la Covid-19 d’accéder à certains lieux publics, aux événements sportifs, lieux culturels et restaurants.

Il permet également de voyager à l’étranger si le pays de destination reconnaît sa validité. Le passeport sanitaire permet d’éviter la quarantaine ou les tests et de franchir plus facilement les frontières lors d’un voyage à l’étranger.

A l’embarquement, ce document permet de prouver que vous avez bien reçu toutes les injections du vaccin contre la Covid-19.

Voyage et Covid-19 : passeport vaccinal ou pass sanitaire

Les voyages en Europe sont possibles sous certaines conditions (quarantaine, tests...)  selon les pays, dont la France et avec un pass sanitaire à partir du 1er juillet.

D’autres pays gardent leurs frontières fermées et exigent le passeport vaccinal.

Passeport vaccinal pour voyager : dans quels pays est-il instauré ?

Au Danemark

Un passeport corona a été lancé au Danemark. C’est une attestation d'immunité délivrée aux personnes ayant reçu les deux injections du vaccin contre la Covid-19. Il s’agit d’un passeport vert.

Ce document sera valable dans 3 ou 4 mois et sera téléchargeable sur le portail officiel de santé publique "Sundhed".

En Islande

En Islande, pour obtenir son certificat de vaccination, il faut avoir reçu les deux injections du vaccin anti Covid-19.

Ce passeport vaccinal permet d'être exempté des mesures de restrictions frontalières.

En suède

La Suède envisage d’instaurer un passeport vaccinal numérique d’ici l’été, à condition qu’une norme internationale soit en vigueur au préalable.

Des certificats de vaccinations seront alors exigés pour voyager et pour participer à certaines activités.

En Israël

En Israël, les personnes vaccinées contre la Covid-19 pourront obtenir :

  • un "passeport vaccinal" d'une durée de 6 mois une semaine après la 2e injection ;
  • ou un "passeport vert temporaire" d'une durée de 3 jours après un test PCR négatif.

Ce passeport vaccinal permet à ses détenteurs de se rendre aux salles de sport, aux parcs d'attractions, aux piscines,  aux centres commerciaux, aux restaurants, aux hôtels, aux grands rassemblements (conférences...), au événement sportifs, aux lieux culturels (musées…) ;

Il permet également d'être exempté de test et de quarantaine après avoir été en contact avec une personne infectée, avant un voyage à l'étranger.

En plus des passeports verts, une preuve de vaccination sera délivrée aux personnes vaccinées.

Au Maroc

Au Maroc, les personnes vaccinées sont enregistrées sur des listes électroniques avec un QR code.

Le Maroc s’est engagé à ce que ses citoyens soient les premiers à être vaccinés et un passeport immunologique sera obligatoire pour voyager à l’étranger.

Ce passeport vaccinal est valide après la 2ème injection du vaccin. Il permet de se déplacer dans l'ensemble du territoire sans restrictions et en dehors des horaires de couvre-feu.

Le passeport vaccinal est à ne pas confondre avec le pass sanitaire, qui n’est pas uniquement lié à la vaccination.

Le pass sanitaire : c’est quoi ?

Disponible en format numérique et papier, le pass sanitaire est utilisé depuis le 9 juin 2021 et permet d'accéder aux lieux publics, rassemblements ou évènements réunissant 1 000 personnes et plus.

Depuis le 1er juillet, ce document est reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen intégrant une preuve de vaccination, d’un résultat de test négatif ou d’une preuve de rétablissement de la Covid-19 de moins de 6 mois.

L’utilisation du pass sanitaire est aujourd’hui autorisée juridiquement jusqu’au 30 septembre 2021 par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire.

Le pass sanitaire est un document numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire parmi les trois suivantes :

1.   Une preuve de vaccination

La preuve de vaccination n’est valable qu’à condition que la personne dispose d'un schéma vaccinal complet, soit :

  • 2 semaines après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  • 2 semaines après l'injection pour les personnes ayant déjà été atteintes de la Covid-19 (1 seule injection est nécessaire).

Toute personne vaccinée peut récupérer son certificat de vaccination sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie ou demander à n’importe quel professionnel de santé de lui en imprimer un.

Une fois que vous aurez récupéré votre certificat de vaccination en version papier, vous pouvez scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker dans votre téléphone, grâce à l’application TousAntiCovid Carnet.

2.   La preuve d'un test négatif de moins de 48h pour le pass sanitaire « activités » et maximum 72h pour le pass sanitaire « frontières » 

Vous devez présenter les tests RT-PCR et antigéniques au moment de l’embarquement ou quand vous vous présentez à un événement ou dans un établissement.

Le processus pour récupérer la preuve de test négatif via SI-DEP

Dès que le professionnel de santé saisit le résultat sur le portail SI-DEP, la preuve est générée automatiquement.

Le professionnel de santé peut vous l’imprimer directement. Elle sera également mise à votre disposition par mail et SMS. Vous pouvez aussi la récupérer directement sur le portail SI-DEP. 

Sur l’application TousAntiCovid, vous pouvez importer votre preuve :

  • à partir du document au format papier ou PDF provenant de SI-DEP et qui accompagne le résultat du test, en scannant le QR Code situé à gauche sur le document ;
  • en cliquant sur le lien dans le portail SI-DEP, qui permet d'importer directement le résultat du test dans TousAntiCovid Carnet.

Les délais pour la validité des tests de 48h ou ceux de 72h dépendent du moment de l’embarquement ou de l'entrée sur le site de l'événement.

3.   Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant de la guérison de la Covid-19, datant d'au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Les tests positifs RT-PCR ou antigéniques datant d'au moins 15 jours et moins de 6 mois indiquent un risque limité de réinfection à la Covid-19.

Le processus pour récupérer votre preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs. 

Les modalités du pass sanitaire

Le pass sanitaire intègre deux dispositifs :

Le pass sanitaire « activités »

Mis en œuvre dans le cadre du plan national de réouverture, le pass sanitaire « activités » permet de réduire les risques de diffusion du  virus, de minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque tout en permettant la réouverture progressive de certaines activités ou lieux.

Le pass sanitaire « frontières »

Mis en œuvre dans le cadre du certificat vert européen et du contrôle sanitaire aux frontières, le pass sanitaire « frontières » permet de sécuriser l’entrée sur le territoire métropolitain et facilite la mise en œuvre des mesures de contrôle sanitaire aux frontières.

Les États sont libres d’établir leurs propres mesures sanitaires : quarantaine, tests…

Pourquoi un pass sanitaire ?

Le pass sanitaire est utilisé depuis le 9 juin 2021 pour accompagner l’augmentation du nombre limite de personnes autorisées dans certains rassemblements, événements et établissements ouverts au public. 

Le déploiement du pass sanitaire dans le cadre du plan de réouverture des frontières constitue aussi un outil pour faciliter les passages aux frontières.

Comment fonctionne le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire permet de vérifier :

  • le statut vaccinal ;
  • le résultat d’un test négatif ;
  • ou le certificat de rétablissement d’une personne.

Il vous permet l’accès aux rassemblements ou événements de plus de 1 000 personnes et de voyager à l’etranger.

Vous pouvez utiliser votre pass sanitaire dans son format numérique via la fonctionnalité Carnet de l’application TousAntiCovid, ou dans son format papier en présentant directement votre certificat de vaccination ou votre test RT-PCR.

À partir de quel âge le pass sanitaire est-il exigé ?

Le pass sanitaire est exigé à partir de 11 ans. 

Pour les enfants, on demande une preuve de test négatif RT-PCR ou antigénique, par voie salivaire ou naso-pharyngée ou une preuve de guérison de la Covid-19.

À compter de la mi-juin, avec l’ouverture de la vaccination pour les enfants de 12 à 18 ans, le pass peut aussi présenter un schéma vaccinal complet.

Pass sanitaire : garantie de la protection des données

Lors d'un contrôle du pass sanitaire, l’opération de vérification se fait grâce à l’application TousAntiCovid Verif sans conservation de données personnelles.

Seule la signature de votre preuve sanitaire est vérifiée sur un serveur central avec l’application TousAntiCovid Verif pour s’assurer de son authenticité.

Cette application dispose d’un niveau de lecture « minimum ». Seules les informations suivantes : « pass valide/invalide », « nom, prénom », « date de naissance » sont vérifiées sans divulguer d’autres informations sanitaires vous concernant.

Ce traitement est pleinement conforme aux règles nationales et européennes sur la protection des données personnelles et soumis au contrôle de la CNIL.

HEYME WorldPass : l’assurance santé internationale par excellence

HEYME s’engage en faveur du voyage et accompagne tous les voyageurs, petits et grands aventuriers dans le monde entier grâce à son offre HEYME World pass qui propose une couverture complète de soins inopinés à leurs coûts réels, une prise en charge directe en cas d’hospitalisation auprès de l’établissement médical ainsi que l’assistance et le rapatriement sanitaire.

L’offre Worldpass vous accompagne aux quatre coins de la planète même en cas du COVID-19.

Comment ça se passe en cas du Covid-19 ?

En cas de Covid-19, HEYME Worldpass vous garantit une prise en charge à 100% de vos frais de santé et vous propose :

  • la prise en charge directe de vos frais d’hospitalisation ;
  • le règlement de vos frais au-delà de 750€ directement auprès du professionnel de santé ;
  • la prise en charge des frais médicaux et d’hospitalisation liés à la maladie du Covid-19 si vous êtes étudiant et que vous avez entre 16 et 35 ans.

Avec HEYME Worldpass, vous n'avancez pas de frais sauf pour les consultations courantes ou l’achat de médicaments.

La mention COVID sur votre attestation d’assurance santé internationale

De nombreux pays, organismes, établissements exigent une attestation sur laquelle est précisé que la « Covid-19 » est prise en charge par votre assurance santé à l’étranger.

Les attestations d’assurance HEYME Worldpass comportent la mention « COVID » par défaut !

À lire aussi

Voyager en Europe : quels sont les pays ouverts aux Français

Conseils pour voyager en toute sérénité pendant la pandémie du Covid-19


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !