Assurance

Le jargon de l’assurance : 5 termes à comprendre !

Publié le 29-03-2019
Assurance

Lors de la signature de votre contrat d’assurance, vous découvrez des termes auxquels vous ne comprenez rien ? Vous n’êtes pas seul et nous sommes là pour vous aider !

Le « jargon » de l’assurance n’est pas vraiment intuitif. Sans une compréhension claire des clauses contractuelles, vous pourriez avoir des surprises en cas de sinistre. 

Pour vous éviter de vous retrouver dans l’embarras, faisons le point sur ces quelques termes qui peuvent « prêter à confusion ». 

La franchise 

Votre courtier d’assurance vous demande de choisir le montant de votre franchise ? Sachez que la somme définie correspond à la partie des coûts non compensée par l’assurance. En clair, la franchise est le montant qui restera à votre charge en cas d’incident dont vous êtes responsable.

La responsabilité civile

Pour faire simple, l’assurance de responsabilité civile, appelée communément R.C a pour but de réparer les éventuels dommages causés à autrui de manière involontaire (non intentionnelle). 

Ne confondez pas responsabilité civile et responsabilité pénale. La première engage une réparation, la seconde requiert une sanction.

Les frais réels

Comme son nom l’indique, les frais réels représentent toutes les dépenses que vous avez réellement engagées. Si votre contrat d’assurance indique « 100 % des frais réels », vous serez donc intégralement remboursé sur vos dépenses de santé ou vos frais médicaux.

Le délai de carence 

Votre assureur vous annonce un délai de carence ? Il fait tout simplement allusion à la période séparant la date de souscription de votre contrat de sa date de prise d’effet. L’ouverture des droits n’intervient donc qu’une fois ce délai écoulé. Le délai de carence dépend de votre assureur.

La Formule au 1er euro

Cette formule vous garantit le remboursement intégral des frais de santé dès le premier euro dépensé (soins de santé, hospitalisation et médicaments inclus). C’est la solution la plus bénéfique et la plus efficace. Ainsi, seul votre assureur assume le remboursement, sans l’intervention d’organismes tiers. 

Exemple : suite à une consultation pour troubles gastro-intestinaux, vous réglez 80 dollars et vous payez davantage vos médicaments en pharmacie. Grâce à la formule proposée, le montant global des dépenses sera totalement et directement remboursé par votre assureur au premier euro, sur simple envoi de vos factures. 


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !