Santé

Je quitte la France, dois-je résilier mon affiliation à l'assurance maladie ?

Publié le 12-03-2019
Santé

Vous changez bientôt de pays de résidence ? Vous êtes sur le point de résilier vos différents contrats : bail, gaz/électricité, internet, salle de sport…  et vous vous demandez ce que vous devez faire de votre régime d’assurance maladie… On vous explique tout !

Primo

Vous devez savoir que la couverture par l'assurance maladie est conditionnée par votre résidence en France. Vos droits à la Sécurité Sociale s’interrompent dès votre installation à l’étranger, pour vous soumettre au régime de la protection sociale du pays d’expatriation.

Selon les règles en vigueur, vous serez rattaché soit au système de santé public soit aux assurances privées encadrées.

Quid des démarches à effectuer ?

Avant de partir, deux démarches principales sont à faire auprès de l’assurance maladie :

  • déclarer votre départ à l’étranger ;
  • restituer votre carte vitale à votre caisse d’Assurance maladie.

Qu’en est-il des cas de radiation ?

De manière générale, la radiation intervient dans les cas suivants :

  • si vous êtes recruté directement par une entreprise étrangère pour travailler hors de France ;
  • si vous êtes missionné à l'étranger pour travailler pendant un certain temps sans choisir le régime du détachement ;
  • lorsque la durée maximale du détachement est atteinte.

Et si le régime social du pays d’accueil n’est pas avantageux ?

Si le régime de la protection sociale du pays d’expatriation ne vous satisfait pas, vous pouvez alors adhérer à la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) ou opter pour une assurance santé internationale. 

La Caisse des Français de l'étranger

La Caisse des Français de l’Étranger (CFE) est une caisse de sécurité sociale française spécialement créée pour les expatriés, afin qu’ils puissent s’assurer contre d’éventuels risques à l’étranger.

En effet, la caisse, dont les règles sont fixées par l'État, propose ses assurances aux expatriés sur une base volontaire. L'adhésion à la CFE est, par ailleurs, payante. Ainsi, vous pouvez choisir le niveau de couverture souhaité, en contrepartie, d’une cotisation trimestrielle. Si vous êtes un étudiant ou un PVTiste de moins de 30 ans, comptez environ 90 € / trimestre.

En optant pour la CFE, vous évitez votre radiation du régime français. L’adhésion à la CFE ne dispense pas pour autant de cotiser au régime obligatoire du pays d’accueil.

Par contre, cette caisse ne prend en aucun cas le rapatriement sanitaire en cas de besoin. D’où l’importance de souscrire une assurance santé spécifique.

Les cas particuliers 

Si vous partez à l’étranger dans le cadre d’un voyage d’agrément, d’études, de stage, et que votre séjour ne dépasse pas les 6 mois, vous n’avez pas de démarche particulière à faire, vos droits de sécurité sociale restent ouverts.

L’assurance santé internationale

Vous pouvez souscrire à une assurance santé internationale comme l’assurance World Pass. Grâce à cette couverture, vous bénéficierez d’un remboursement à 100% des frais réels sur toutes vos dépenses de santé inopinées à l’étranger et ce au premier euro.

L’assurance World Pass propose également :

  • une prise en charge directe auprès de l’établissement de soins de vos frais en cas d’hospitalisation ;
  • l’assistance et le rapatriement médical ;
  • l’assistance juridique à l’étranger (avance de caution pénale et frais d’avocat) ;
  • les assurances responsabilité civile et individuelle accident ;
  • de nombreuses autres garanties d’assistance.

👉 J'obtiens mon assurance World Pass !


Partager
Retour au blog
Ces articles peuvent vous intéresser
blog1
  •  
  •  
Santé

Le remboursement des soins dentaires à l’étranger

Chaque année, plusieurs milliers de français partent à l’étranger pour leurs soins dentaires, notamment pour se faire poser des prothèses ou des implants. Leur principale motivation est de faire des économies sur des soins trop chers, peu ou pas remboursés en France. C’est ce qu'on appelle le tourisme dentaire. On fait le point sur le remboursement des soins dentaires à l’étranger par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé.

blog1
  •  
  •  
Vie quotidienne

La mobilité internationale des étudiants en situation de handicap

L’accès à la mobilité internationale reste très difficile pour les étudiants en situation de handicap et pourtant elle fait partie intégrante du parcours des études supérieures. Entre les difficultés d’accès aux soins, les complications liées aux transports, les barrières administratives et les problèmes liés à l’accompagnement à la vie personnelle et sociale, vous serez confronté à de nombreuses difficultés. Mais pas de panique ! Voici nos conseils pour vous aider à y remédier.

blog1
  •  
  •  
PVT

États-Unis : les alternatives au PVT

Vous désirez voyager aux États-Unis et vous cherchez des alternatives au PVT pour y aller ? Découvrez les différentes options possibles pour séjourner au pays de l'Oncle Sam et préparez vos valises pour vivre le rêve américain !